La vente additionnelle à l’hébergement : nouvel eldorado des plateformes Internet

par | Juil 20, 2017 | Tourisme Loisirs | 0 commentaires

30% des recherches sur Google ont une finalité locale

Un eldorado pour les plateformes qui misent sur l’habitude croissante de la réservation et achat en ligne de produits culturels et de loisirs (visite d’un musée ou activité sportive comme l’accrobranche). Les plateformes spécialisées dans les activités et visites suivent le même tunnel de conversion et les mêmes principes de commercialisation que les plateformes de séjour utilisées aujourd’hui.  Cela représente une opportunité commerciale et un véritable levier de croissance avec la vente additionnelle de ces activités à proximité des hébergements réservés. Du nouveau donc dans la vente en ligne des visites et activités de loisirs ?

Bien connus des institutionnels en général et des offices de tourisme en particulier, les agrégateurs internet proposent localement des activités culturelles et sportives sur un territoire, pour en augmenter l’attractivité et la rétention lors du passage des touristes. Toutes les activités en un seul clic, recherche et réservation en ligne, le succès réside avant tout sur une ergonomie simple et la géolocalisation. Le web-to-store contribue largement à augmenter le trafic d’un point de vente local et sa fréquentation dans la mesure où le mobile est par nature un device de proximité. Le potentiel de développement est dès lors considérable à l’échelle d’un territoire.

La proximité, un argument de vente.

Le digital-to-store devient donc un enjeu majeur, notamment pour le secteur du Tourisme et des Loisirs. Et la localisation en devient un facteur clé de réussite, les technologies disponibles étant nombreuses et accessibles. Reste à intégrer ce canal en tant que tel dans une stratégie globale on et off-line…

Traditionnellement, la stratégie marketing est plutôt liée à une stratégie de commercialisation sur le modèle identique aux plateformes de réservation d’hébergement et de séjour, donc peu local. La capacité de ces plateformes à intégrer le tissu économique local reste encore limité. Dans l’ensemble, la gestion des données client est davantage reliées aux stratégies de commercialisation. Un des facteurs de réussite de ces nouvelles plateformes est la capacité d’initier au sein d’un territoire et des équipes des Offices de tourisme une culture commerciale (formation, implication, intéressement, argumentaire…) pour en faire de véritables leviers de croissance, notamment pour le secteur hôtelier.

Le touriste, fort de son utilisation du mobile, revendique le droit au choix simple et à proximité de son lieu de résidence. Sur mesure, à la carte et en totale autonomie, le visiteur peut désormais sélectionner ses activités culturelles et de loisirs autour de son lieu de vacances, en fonction de la météo et de son budget. Quand on sait que plus de 82% des français achètent sur Internet…  À l’échelle européenne, 84 % des particuliers européens utilisent internet et 55 % achètent sur internet (en France respectivement 88 % et 66 %). La France est le pays qui accueille le plus de touristes au monde, la consommation touristique intérieur était de 160 milliards d’euros en 2015. Un potentiel non négligeable à l’échelle locale.

Sources :

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/tourisme-10-chiffres-cles-secteur

http://www.fevad.com/wp-content/uploads/2017/06/Chiffres-Cles-2017_BasDef.pdf

Sur le modèle AirBnB…

Citons l’exemple de reservons.com, qui, en liant sa base de données avec un logiciel de gestion, réussit à proposer un stock renouvelé d’activités en direct de 500 professionnels du tourisme. La concurrence est encore faible dans l’univers des plateformes de ce type, la géolocalisation et l’immédiateté des offres lui donnent par ailleurs un véritable avantage concurrentiel face aux divers agrégateurs proposés localement par les offices de tourisme. Une place est donc encore à prendre !

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi ! #inbound #automation #CRM

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture

Restons connectés !

S'inscrire

Parcourir par catégorie

Partagez21
Tweetez
Partagez2
+1