Pourquoi 6 mois après sa mise en application vous n’êtes toujours pas en conformité avec le RGPD…

Pourquoi 6 mois après sa mise en application vous n’êtes toujours pas en conformité avec le RGPD…

Notez que chez Koban, nous ne parlons pas RGPD tous les matins au café. Mais il nous a semblé important de faire une piqûre de rappel sur ce sujet pour plusieurs raisons. D’une part c’est un sujet d’intérêt, j’en veux pour preuve le pic incessant des visites web sur nos articles en rapport sur notre blog et surtout car ces visites démontrent à quel point vous n’êtes pas prêt. Et pourtant, le Règlement Général sur la protection des données est entré en vigueur il y a six mois. À notre grand désarroi, peu de nos clients se sont effectivement emparé du sujet… Car il ne suffit pas de se dire que son fournisseur CRM est français pour être en conformité ! (Oui, Koban est 100% français.)

Si vous n’êtes toujours pas en conformité six mois après le mise en application du RGPD, trois raisons principales :

  • Vous n’avez pas le temps de vous en occuper,
  • Vous ne savez pas comment vous y prendre et par où commencer,
  • Vous pensez (encore) que vous n’êtes pas concerné.

Nous ne prendrons pas le temps ici de vous convaincre de “l’intérêt” d’être conforme… car le texte entré en vigueur le 25 Mai s’applique aux entreprises de toutes tailles qui collectent et opèrent un traitement de données personnelles. Nous parlons des données personnelles relatives aussi bien aux clients, fournisseurs, employés.

Donc, parlons peu, mais parlons bien ! Le texte est entré en vigueur en Mai, il est temps d’agir. Vous le savez pertinemment puisque comme tout le monde, vous recevez vous-même une floppée d’emails pour recueillir votre consentement à la conservation de vos propres données…

Vous n’avez pas le temps

La bonne nouvelle, c’est que vous savez qu’il faut s’en occuper. C’est d’ailleurs un point de votre todo liste que vous replanifiez systématiquement. Or, à six mois de l’entrée en vigueur, cela devient urgent. Du coup, vous allez déléguer le sujet au nouvel arrivant dans votre entreprise qui maîtrise un tant soit peu le digital… Mauvaise idée… Quitte à déléguer, il existe un certain nombre d’organismes agréés pour accompagner votre mise en conformité. Bien entendu il faudra prévoir un budget et c’est encore la meilleure option si vous souhaitez être conforme rapidement. Car soyons honnête, vous ne trouverez jamais le temps et cela sera moins cher que l’amende prévue en cas de contrôle.

Vous ne savez pas comment faire ni par où commencer

Là aussi, si vraiment cela fait 6 mois que vous cherchez comment faire, nous vous recommandons de faire appel à un(e) juriste ou expert(e) agréé(e) pour mener à bien ce chantier. Car de deux choses l’une, soit vous avez été désigné d’office DPD (Délégué à la protection de la donnée) au sein de l’entreprise en n’ayant aucune compétence requise pour cela, soit votre entreprise ne dispose vraiment d’aucune ressource budgétaire pour déléguer la mission. L’un dans l’autre, on vous l’accorde ça ne vous explique pas par où commencer… Je ne saurais que trop vous recommander de vous rendre sur le site de la CNIL qui a édité plusieurs guides et boîtes à outils très bien faits et accessibles à tous.

Pour vous aider concrètement, voyons simplement les étapes essentielles pour votre mise en conformité (sachant que vous disposez d’un maximum d’informations directement sur le site de la CNIL).

6 étapes pour se préparer au RGPD : https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/pdf_6_etapes_interactifv2.pdf

Désigner un pilote

Il est important de désigner un ou plusieurs responsables de la donnée, qui seront garants de leur protection et du processus de respect de la vie privée durant tout le cycle de vie de la donnée.

Cartographier vos traitements de données personnelles dans un tableau excel

Faites par l’inventaire de vos données en vous posant les simples questions :

  • Quelles données collectez-vous ?
  • Quels types de données ? Personnelles, publiques, génériques, nominatives…
  • Où les collectez-vous ? Cloud, serveur, SaaS…
  • Où sont-elles localisées ? Europe, Asie, US, France…
  • Comment les collectez-vous ? Achat, déclarées (formulaires), comportementales…
  • Pourquoi les collectez-vous ? Marketing, prospection, fichier client, statistiques, publicités…
  • Quel usage en faites-vous ? Marketing, commercial, administratif…
  • Combien de temps les conservez-vous ? Annuel, mensuel, usage unique…
  • Qui accède aux données ? Toute l’entreprise, un responsable, un sous-traitant, personne…

Prioriser les actions

Après avoir identifié les traitements de données personnelles mis en œuvre, vous devez, pour chacun d’eux, identifier les actions à mener pour vous conformer aux obligations actuelles.

Gérer les risques

Si vous avez identifié des traitements de données personnelles susceptibles d’engendrer des risques élevés pour les droits et libertés des personnes concernées, vous devrez mener, pour chacun de ces traitements, une étude d’impact sur la protection des données.

Organiser les processus internes

Pour garantir un haut niveau de protection des données personnelles en permanence, mettez en place des procédures internes qui garantissent la protection des données à tout moment, en prenant en compte l’ensemble des événements qui peuvent survenir au cours de la vie d’un traitement de données personnelles (par exemple : faille de sécurité, gestion des demandes de rectification ou d’accès, modification des données collectées, changement de prestataire etc.).

Documenter la conformité

Pour prouver votre conformité au règlement, vous devez constituer et regrouper la documentation nécessaire. Les actions et documents réalisés à chaque étape doivent être réexaminés et actualisés régulièrement pour assurer une protection des données en continu.

Mettez à jour votre site web !

N’oubliez pas un élément essentiel de votre mise en conformité : il ne s’agit pas seulement de garantir et sécuriser le traitement des données par l’établissement d’un registre mais également d’appliquer la conformité à la collecte des données que vous effectuez. Vous devez obtenir et prouver le consentement de la personne pour le recueil et l’usage des données personnelles. Pensez donc à mettre à jour votre site web pour les mentions d’informations obligatoires (cookies et formulaires).

Télécharger la liste de mise en conformité au format PDF

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.

Si vous êtes client Koban, vous disposez d’un dossier complet sur notre support :

Traitement des données dans Koban

Nous proposons par ailleurs une formation / assistance spécifique pour le paramétrage de la protection des données dans votre Koban.

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

#TPE Témoignage client Koban : FCA – Formation Conseil Achats

#TPE Témoignage client Koban : FCA – Formation Conseil Achats

Secteur d’activité : Conseil stratégique et formation pour l’entreprise BtoB, spécialisation achats

Avez-vous une activité e-commerce ?

Non, nous utilisons Internet uniquement pour nous faire connaître. Nous ne pratiquons pas la vente directement depuis notre site web.

Qui est FCA ?

Formation Conseil Achats (FCA) propose de la formation, du conseil et des achats opérationnels pour l’entreprise. Notre accompagnement peut aller jusqu’au recrutement d’acheteurs et ainsi répondre à toutes les problématiques achats au sein de l’entreprise : la professionnalisation et les moyens opérationnels. Certifiées Datadock, nos formations sont prises en charge par les OPCA.

FCA existe depuis 2015. Au départ, FCA ce sont deux associés qui ont monté une structure qui s’est peu à peu diversifiée. Aujourd’hui FCA, ce sont 8 collaborateurs avec des expériences d’acheteurs très diverses.

Combien d’utilisateurs de Koban ?

Nous sommes deux utilisateurs de Koban plutôt sur la partie Marketing, CRM et gestion d’évènements.

Quelle problématique générale vous a poussé à vous équiper d’un logiciel ?

Il nous fallait centraliser nos données afin de mieux les exploiter, notamment pour la gestion des évènements de notre réseau. Nous avons donc importé notre base de données sur Koban et 80% de mon temps sur Koban est consacré à la gestion d’évènements. Nous allons bientôt aborder le marketing automation. La partie CRM est encore sous exploitée.

Quelles étaient vos problématiques de gestion commerciale ?

Par rapport au CRM précédent, les problématiques étaient d’avoir un logiciel avec plus de fonctionnalités comme la gestion du pipeline, la traçabilité des actions digitales et contacts engagés. La planification des actions commerciales et marketing manuelles ou automatiques.

Quelle(s) fonctionnalité(s) en particulier recherchiez-vous ?

3 en particuliers :

  • le marketing automation avec les scénarios d’élevage
  • la gestion des évènements
  • la gestion de projet

Comment avez-vous connu Koban ?

J’ai connu Koban via une intervenante dans une association professionnelle du nord est lyonnais.

Pourquoi avoir choisi Koban ?

J’ai suivi une conférence sur les réseaux sociaux et j’avais fait part de notre recherche d’un outil complet.

Lors de la présentation de Koban, le rapport qualité prix ainsi que la proximité avec l’éditeur ont été des arguments qui m’ont immédiatement convaincu.

Combien de temps par jour passez-vous sur Koban ?

En moyenne je passe 1,5 heures par jour, essentiellement pour le marketing.

Votre fonctionnalité préférée ?

Ce qui me plait plus c’est la gestion d’événement qui est relativement simple d’utilisation. Notre activité de conseil stratégique fait que l’on intervient à un haut niveau hiérarchique décisionnel. Nous avons un réseau conséquent à gérer via nos évènements. Koban simplifie l’organisation et le temps à y consacrer. Grâce à Koban nous faisons également fructifier nos contacts.

Quels sont les bénéfices de Koban pour votre activité ?

Un gain de temps indéniable et zéro perte d’information par l’historique complet et clair sur nos contacts.

Un mot sur la formation ?

J’avais été très content car j’ai pu rejoindre facilement l’éditeur qui a su se rendre disponible rapidement et répondre à mes problématiques opérationnelles immédiates. J’ai ainsi pu démarrer rapidement sur le logiciel. Je regrette simplement de n’avoir pas suivi cette formation en sessions plus fractionnées car l’ensemble des informations transmises est dense et nécessite un temps d’assimilation. Je suis certain de solliciter Koban pour de prochaines formations afin d’améliorer encore mon utilisation du logiciel.

Que diriez-vous à une TPE pour la convaincre de s’équiper d’un CRM ?

Je dirais qu’au final il y a beaucoup de données et d’informations dont la TPE dispose mais qu’elle ne pense pas forcément à exploiter. Un CRM permet de mieux qualifier ses données et de les exploiter véritablement à titre commercial. Travailler sur Excel ne permet pas de faire des “croisements” ainsi que de l’analyse pertinente des données. Chaque contact peut être profilé pour avoir encore plus de connaissance client. De plus, la gestion du temps sur de petites structures, c’est primordial.

Koban en 3 mots ?

Proximité, suivi (des contacts et de l’assistance Koban !), rapport qualité / prix

Une véritable maîtrise des coûts lors de l’équipement, aucune mauvaise surprise !

Koban fait un effort énorme sur l’assistance pour que ses utilisateurs ne se retrouvent pas seuls avec le logiciel.

Note générale

       

Damien Dell'Aquila

Damien Dell'Aquila

Responsable Marketing FCA

Formation Conseil Achats (FCA) propose de la formation, du conseil et des achats opérationnels pour l’entreprise. Notre accompagnement peut aller jusqu’au recrutement d’acheteurs et ainsi répondre à toutes les problématiques achats au sein de l’entreprise : la professionnalisation et les moyens opérationnels.

Choisir un outil CRM gratuit : bonne ou mauvaise idée ?

Choisir un outil CRM gratuit : bonne ou mauvaise idée ?

La question mérite d’être posée puisque vous êtes arrivé ici via une simple recherche Google en tapant les mots “CRM gratuit”. Vous avez donc besoin d’un CRM mais…

3 possibilités :

  • Vous n’avez pas le budget pour vous équiper
  • Vous ne voulez pas investir pour un tel outil
  • Vous avez besoin d’un CRM simple (qui dit simple, dit gratuit ?)

Vous êtes donc bien convaincu de son utilité, vous savez même a priori ce qu’est un CRM et les fonctionnalités dont vous avez besoin.

Sur le principe, que vous n’ayez pas le budget pour vous équiper d’un CRM peut se comprendre. Vous êtes peut-être une jeune entreprise qui doit nécessairement faire des “choix” financiers en matière d’investissement. Et votre priorité n’est clairement pas sur les outils. Après tout, Internet et le SAAS ont tellement démocratisé l’accès et l’usage d’outils digitaux, qu’il devient presque inconcevable qu’un CRM soit payant. Rien que pour l’emailing, un outil gratuit comme Mailchimp “fait très bien le job” lorsqu’on dispose d’une base de contacts réduite (moins de 2000 contacts) et qu’on envoie simplement une newsletter mensuelle à ses contacts.

Mais en creusant un peu tout au long de votre recherche du CRM idéal gratuit (“idéal” voulant dire “correspondant à votre usage à 100%”), vous prenez peu à peu conscience des fonctionnalités dont vous pourriez avoir besoin maintenant voire plus tard si vous faites l’exercice de vous projeter (oui, on vous souhaite que votre entreprise se développe !). Pour mémoire, tous les Customer Relationship Management (CRM) ont la même finalité : la gestion de la relation client. En clair, permettre de centraliser et gérer l’ensemble de vos contacts, historiser vos interactions, gérer et piloter un prévisionnel de vente (pipeline).

Télécharger notre check liste : Ai-je besoin d’un CRM ?

Vous n’avez pas le budget

Si votre besoin et vos processus sont simples, vous n’aurez que l’embarras du choix parmi les nombreux outils gratuits disponibles. Attention toutefois à ne pas galvauder le mot “simple”… Grâce au CRM, vous allez pouvoir fluidifier vos processus commerciaux, gagner en temps et en productivité, améliorer votre prospection… Des bénéfices à court terme qui vont contribuer à optimiser la qualité de votre relation client et augmenter mécaniquement votre chiffre d’affaires ou vos marges. Vous serez plus efficace au quotidien, indéniablement. Un CRM, même gratuit, est donc une vraie bonne idée. Cet outil n’est pas uniquement réservé à la PME qui doit piloter une équipe commerciale. Il est fortement recommandé et largement accessible à la petite entreprise, voire l’entrepreneur individuel.

“Il faut savoir investir dans les logiciels. On ne peut voir grand sans outil adapté. Un CRM permet d’y voir plus clair dans son activité, et permet d’optimiser son temps pour une meilleure organisation, une meilleure efficacité et une meilleure rentabilité. Le CRM est un outil de base pour la gestion de toute entreprise qui veut se développer !”

Interview de Eymeline Lebaron, Fondatrice et co-associée chez CLYPE SARL.

Lire le témoignage

“A mon avis, une TPE, dans son organisation aurait besoin d’un outil tel que Koban, car le gain de temps est considérable, on gagne en sérénité, qu’on soit seul ou en équipe on est toujours amené à devoir noter les tâches à accomplir et calculer le prévisionnel sur le mois, trimestre, l’année et prévoir des actions à mener en conséquence (prospecter, lancer une campagne, relancer les pistes en veille).”

Interview de Eugénia Ostroverkh, Business Developer chez Argalis.

Lire le témoignage

 

Vous ne voulez pas investir pour un tel outil

Deux raisons principales vont faire que vous ne voulez pas investir : soit vous ne percevez pas la rentabilité d’un tel équipement, soit vous ne disposez pas du budget nécessaire. Dans les deux cas, le CRM gratuit vous conviendra parfaitement dans la mesure où il ne nécessite aucun investissement. N’attendez donc pas de rentabilité, sourcez celui qui vous plaît le plus “ergonomiquement parlant” et lancez-vous ! Si vous “cherchez un prix”, en positionnant votre argumentaire sur le coût trop élevé de certains CRM, comparez ce qui est comparable.

D’une part, faites le point sur les fonctionnalités que vous cherchez au sein de l’outil et faites un tour d’horizon rapide des tarifs logiciels sur le marché. Force est de constater que beaucoup de CRM payants sont tout à fait abordables. Le modèle SAAS ayant permis de réduire considérablement l’investissement. Il est aujourd’hui possible de s’équiper d’un CRM évolué à moins de 20€ / mois… soit 240€ / an. Clairement, sans chercher à atteindre la rentabilité, question investissement, c’est moins cher qu’un abonnement mobile. Il s’agit donc de bien définir votre besoin et de bien comprendre ce qu’on a pour ce prix. Tous les CRM ne sont pas pour toutes les entreprises : BtoB, BtoC, multi structure, facturation, franchiseur… autant de fonctionnalités que d’usages possibles.

Télécharger notre cahier des charges simplifié pour un projet CRM (liste des fonctionnalités)

“Si l’on n’est pas capable d’investir dans un tel outil, on passe à côté de beaucoup d’opportunités de développement. Ne serait-ce que le fait de recevoir un devis qui n’est pas professionnel nuit vraiment à l’image d’une entreprise. Pour la TPE, dans un environnement concurrentiel cela permet d’être efficace et de prendre une longueur d’avance. Koban étant simple et adapté pour la TPE, je recommande ! Certaines fonctionnalités sont très poussées mais on peut choisir celles que l’on veut utiliser sans peine. C’est comme un expert comptable, on ne se pose pas la question, c’est indispensable.”

Interview de Renaud Fremont, Gérant et Fondateur Umaneo.

Lire le témoignage

Vous avez besoin d’un CRM simple (qui dit simple, dit gratuit ?)

Tout utilisateur veut que son CRM soit simple d’utilisation. On entend par simple : intuitif, facile à utiliser et surtout à paramétrer. Soyons clairs, gratuit ne signifie pas que le CRM sera simple mais plutôt “simplifié”. La couverture fonctionnelle sera réduite à sa plus simple utilisation : gérer une base limitée de contacts et un pipeline de vente. Si la volumétrie de vos contacts est faible (moins de 200), le CRM gratuit sera amplement suffisant. Par ailleurs, si vous ne souhaitez pas automatiser certaines actions et que vous êtes seul(e), le principe collaboratif du logiciel vous importera peu. De la même manière, ne cherchez pas à connecter votre CRM à vos autres outils… Bref, qui dit gratuit, dit limité en fonctionnalités et en nombre de contacts. Le modèle gratuit permettra de suivre vos clients et éventuellement vos devis et factures.

“Nous étions déjà équipé d’un CRM, mais nous avions besoin que l’outil soit plus collaboratif et permette une réelle centralisation des données. Le CRM que nous utilisions était gratuit mais nous avions atteint ses limites. La question s’est donc naturellement posée au moment de passer à la version payante : garder l’actuel ou choisir un autre CRM ?”

Interview de Frédéric Clermont, Directeur associé – Business development NOVAMAP.

Lire le témoignage

“Nous avons en apparence un processus commercial assez simple mais le défi était de réussir à personnaliser l’approche à chaque étape du cycle de vente. Il existe finalement peu d’éditeurs CRM qui proposent cette personnalisation du processus et la possibilité d’automatiser des actions commerciales. Depuis la création d’un devis jusqu’à la transformation du contact en client, l’automatisation a permis un gain de temps considérable pour l’équipe commerciale. L’historisation et le suivi du contact est possible sur l’ensemble des points de contacts pour une gestion quotidienne simplifiée et collaborative.”

Interview de Pierre SEILLIER, Responsable Marketing et Communication – Groupe SECAB.

Lire le témoignage

Essayez de vous projeter lors du choix de votre CRM. Aujourd’hui, vous êtes seul mais demain ? Dans quelle mesure le CRM choisit pourra accompagner votre croissance ? Quel coût cela représente-t-il si vous devez prendre des licences supplémentaires ou importer une volumétrie de contacts importante ? Vous faudra-t-il ajouter un outil payant pour l’emailing ? Démarrer sur un outil gratuit peut être une bonne idée mais anticiper sur l’évolution de son entreprise c’est encore mieux.

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

#TPE Témoignage client Koban : Argalis

#TPE Témoignage client Koban : Argalis

Secteur d’activité : Editeur de logiciels pour le secteur de la formation

Qui est ARGALIS ?

Je suis Eugénia Ostroverkh, business Developper au sein de la structure Argalis. Notre entreprise développe et commercialise la solution de gestion Argalis Formation, dédiée aux professionnels de la formation continue : un logiciel permettant de gérer la création des sessions de formation avec la générations des documents officiels et allant jusqu’à la facturation.

Combien d’utilisateurs de Koban ?

Nous sommes 11 collaborateurs, comprenant les développeurs, les commerciaux et les formateurs.

Quelle problématique générale vous a poussé à vous équiper d’un logiciel ?

Pour générer plus de chiffre d’affaires ! Nous avons cherché un outil pour fluidifier le travail du pôle commercial, faciliter le suivi des leads, simplifier la création et le suivi des devis et par dessus tout centraliser les informations récoltées par nos différents services dans un seul endroit.

Quelles étaient vos problématiques de gestion commerciale ?

Nous étions confrontés à une problématique de suivi, aussi bien des prospects que des clients, les tâches réalisées et celles à venir, les relances automatiques des devis, le suivi des contrats…

Quelle(s) fonctionnalité(s) en particulier recherchiez-vous ?

Nous étions surtout intéressés par la possibilité de créer des opportunités, visualiser notre pipeline, pouvoir faire le prévisionnel des ventes.

Comment avez-vous connu Koban ?

Nous avons connu Koban grâce à l’un de nos collaborateurs qui a été étroitement lié au monde du CRM, il connaissait bien l’outil et les fonctionnalités, il nous a donc présenté Koban.

Nous cherchions un outil complet, qui allait pouvoir nous permettre d’aller au delà d’une simple création de propositions commerciales : toute les actions automatiques présentes nous permettent de gagner du temps, et le module marketing nous a beaucoup plu.

Combien de temps par jour passez-vous sur Koban ?

Je passe environ 5 heures par jours sur Koban, c’est mon outil de travail principal, j’y renseigne les comptes rendus des rendez-vous avec les clients et prospects, je crée des opportunités et les devis, je monitore l’activité sur notre site internet.

Votre fonctionnalité préférée ?

Ma fonctionnalité favorite est l’opportunité, car en la créant on renseigne le montant susceptible d’être gagné, c’est toujours quelque chose de jouissif.

Quels sont les bénéfices de Koban pour votre activité ?

Koban nous permet de travailler de façon plus collaborative, mieux connaître nos clients et prospects, de travailler plus vite et de façon plus efficace.

Un mot sur la formation ?

Nous avons fait une formation de deux jours, après avoir procédé à la découverte de l’outil par nous même, on s’est rendu compte que pour utiliser pleinement l’application, il nous manquait encore quelques compétences. Nous avons donc suivi une formation CRM pour mettre en place des automatismes, des suivis et pouvoir en retirer des statistiques. Et un jour de marketing, pour comprendre jusqu’où on peut aller dans le marketing avec Argalis.

Que diriez-vous à une TPE pour la convaincre de s’équiper d’un CRM ?

A mon avis, une TPE, dans son organisation aurait besoin d’un outil tel que Koban, car le gain de temps est considérable, on gagne en sérénité, qu’on soit seul ou en équipe on est toujours amené à devoir noter les tâches à accomplir et calculer le prévisionnel sur le mois, trimestre, l’année et prévoir des actions à mener en conséquence (prospecter, lancer une campagne, relancer les pistes en veille).

Koban en 3 mots ?

Pour décrire Koban en trois mots, je dirais que c’est fiable, facile et efficace.

Note générale

        

Je suis entièrement satisfaite de l’outil en lui même, qui me fait travailler de façon plus efficace, mais aussi parce que le service de support est efficace et réactif.

Eugénia Ostroverkh

Eugénia Ostroverkh

Business developer chez Argalis

Argalis est éditeur et intégrateur d’un logiciel de gestion pour les organismes de formation. Le logiciel est commercialisé depuis un an. Notre cible principale est l’organisme de formation au sens large.

#TPE Témoignage client Koban : BIOPARHOM

#TPE Témoignage client Koban : BIOPARHOM

Votre secteur d’activité ?

Bioparhom est une entreprise dans le dispositif médical. Nous fabriquons des analyseurs de composition corporelle.

Qui est Bioparhom ?

Bioparhom est une entreprise qui a dix ans et est basée en Savoie. Après huit années de recherche et développement, nous commercialisons un produit idéal pour le marché de la nutrition et le milieu hospitalier. Nous sommes donc aujourd’hui dans la phase de promotion et commercialisation de ce matériel spécifique.

Combien de collaborateurs êtes-vous ?

Nous sommes actuellement 4 collaborateurs et serons 7 à partir de Septembre. Nous sommes en cours de recrutement de la force de vente.

Combien d’utilisateurs de Koban ?

Tous les collaborateurs utilisent Koban, soit 4 utilisateurs. Nous utilisons Koban à hauteur de 80% pour le module CRM et 20% pour le Marketing.

Quelle problématique générale vous a poussée à vous équiper d’un logiciel ?

  • Structurer la démarche globale de l’entreprise
  • Avoir une démarche unifiée quel que soit l’utilisateur qui gère la demande
  • Créer une méthode commune pour vendre
  • Avoir un outil de suivi des commerciaux, de leur activité et de leurs opportunités

Quelles étaient vos problématiques de gestion commerciale ?

Nous cherchions surtout à résoudre la problématique du pilotage globale de l’activité commerciale. Nous avions déjà un outil de gestion pour l’édition des devis, mais celui ci était trop limité en fonctionnalités. Nous n’avions pas la possibilité de planifier des actions ou programmer des campagnes marketing. Aujourd’hui nous pouvons tout faire avec le même outil.

Quelle(s) fonctionnalité(s) en particulier recherchiez-vous ?

Le tracking du site web

Nous voulions essentiellement avoir la possibilité de planifier des actions commerciales afin d’automatiser au maximum les tâches récurrentes.

Comment avez-vous connu Koban ?

J’ai découvert Koban grâce à l’un de mes collaborateurs. L’outil semblait correspondre en tous points à ce que nous souhaitions.

Pourquoi avoir choisi Koban ?

J’avoue que nous n’avons pas regardé d’autres logiciel. Koban semblait convenir et j’ai été convaincue lors de la démonstration.

Combien de temps par jour passez-vous sur Koban ?

Personnellement, je passe entre 2 et 3 heures par jour pour suivre mes indicateurs et piloter l’activité globale au quotidien. Notre commerciale, quant à elle, est sur Koban toute la journée !

Votre fonctionnalité préférée ?

Le pipeline, j’adore ! J’adore ouvrir mon Koban tous les jours et avoir les indicateurs du chiffre d’affaires réalisé.

Quels sont les bénéfices de Koban pour votre activité ?

  • Une démarche commerciale complètement structurée
  • Une harmonisation et une vue à 360° de l’activité commerciale de l’entreprise

Un mot sur la formation Koban ?

C’était bien ! J’avoue qu’au début, cela ne m’a pas véritablement paru concret. J’aurai certainement dû ”jouer” un peu avec le logiciel et le découvrir avant la formation pour mieux en appréhender les fonctionnalités et le potentiel.

Que diriez-vous à une TPE pour la convaincre de s’équiper d’un logiciel de gestion d’entreprise ?

C’est un outil top et indispensable pour tout visualiser et centraliser au même endroit sans passer des heures pour piloter son activité.

Koban en 3 mots ?

Pratique, personnalisable, indispensable ! Je ne me vois plus travailler sans !

Note générale

       

Eva Cornet

Eva Cornet

CEO - Bioparhom

Bioparhom est une entreprise qui a dix ans et est basée en Savoie. Après huit années de recherche et développement, nous commercialisons un produit idéal pour le marché de la nutrition et le milieu hospitalier.