CRM : est-on condamné à l’échec ?

CRM : est-on condamné à l’échec ?

C’était un jeudi. Vers 17h. Il y a 17 000 ans.

Le chef de la tribu n’en pouvait plus : 10 fois il avait redessiné sur les parois de la grotte les buffles, antilopes, gazelles et autres mammifères qu’il souhaitait voir ramenés par sa troupe de chasseurs. Il avait imaginé différentes couleurs, matières, modèles. Il avait gravé des écorces pour que les chasseurs puissent partir avec leurs cibles à portées de mains. Il avait étudié, dans les tribus alentours, les méthodes employées. Il avait réfléchi à de nouvelles armes, plus efficaces, plus modernes, plus connectées. Mais il devait bien se rendre à l’évidence : c’était un échec sur toute la ligne. Il en venait à penser que le système qu’il avait acquis à prix d’or (10 fourrures, une flûte en os de rennes et un collier porte-bonheur tout de même !) afin d’aider les chasseurs était inopérant, qu’il ne répondait pas aux besoins, qu’il avait gâché son investissement. Les chasseurs, jeunes ou vieux, habiles ou maladroits, restaient collés à leurs vieilles habitudes, suivaient toujours les mêmes traces stériles, étaient incapables de repérer les nids, les tanières, les habitudes des gibiers qu’ils chassaient. Cette bande d’australopithèques refusaient purement et simplement de devenir plus efficaces, de ne pas avoir à suivre 10 pistes pour ramener une pauvre mangouste décharnée !

Désespéré, il se confie au chef de la tribu voisine. Ce dernier est étonné : ça a très bien fonctionné pour ses propres équipes de chasseurs, pourtant pas très malines. Il écoute, questionne, compare avec sa propre expérience. Et comprends.

« Tu as imposé un système sans réfléchir, sans prendre en compte les besoins de tes chasseurs. Tu leur demandes de mieux cibler, d’analyser les pistes, de rapporter et de partager l’information, sans les associer au process, sans leur expliquer de quoi il retourne. Forcément, pour eux c’est juste une charge supplémentaire et ils restent dans leurs habitudes, collés au terrain, incapables de prendre du recul. Vous devez voir tous ensemble comment l’outil améliore le travail de chacun et l’efficacité collective. Chacun doit apporter sa brique : ceux qui sont meilleurs pour trouver les pistes, ceux qui savent rester embusqués, ceux qui sont adroits à l’arc ou à la lance. S’ils ne comprennent pas que la connaissance de chacun doit être partagée pour le bénéfice de tous, c’est voué à l’échec ! Ils le voient comme une contrainte. Ton problème ce n’est pas l’outil, qui n’est pas une solution magique en soi. Ton problème c’est la manière dont tu as préparé le terrain, ton absence de réflexion en amont pour adapter le système à tes caractéristiques ! »

C’était un jeudi, vers 17 heures. Aujourd’hui.

Avant de choisir son outil CRM, le Directeur Commercial décide de se faire aider afin de bien cerner ses besoins, de se poser les bonnes questions, de voir comment associer ses équipes, et de se donner toutes les chances d’opter pour une solution qui fera converger les actions de chacun.  

Vous vous demandez comment mettre en place un logiciel CRM et faire en sorte qu’il soit RÉELLEMENT utilisé ?

L’étude que nous avons menée auprès de 150 sociétés montre à quel point les bénéfices sont avérés et, en même temps, les freins au succès nombreux ! 

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Nicolas Boissard

Nicolas Boissard

Business consultant - Kestio

Nous aidons les dirigeants à se développer et générer de la croissance à travers KESTIO LIVE, 1ère plateforme marketing et commerciale dédiée aux startups et PME.

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

RGPD et sous traitance : comment vérifier que mon CRM est en conformité ?

RGPD et sous traitance : comment vérifier que mon CRM est en conformité ?

Si vous pensez :

  • qu’il vous suffit de changer de CRM pour que vous soyez en conformité au RGPD
  • qu’il suffit que votre CRM soit conforme au RGPD pour que vous le soyez aussi

Vous avez FAUX. Sur toute la ligne.

Petite mise au point rapide (si vous avez manqué le début…) ! Le RGPD concerne toute entreprise qui collecte et traite des données personnelles, et ce, que ce soit automatisé ou non, que vous soyez en BtoB ou en BtoC.

Pour mémoire, le traitement de données personnelles est défini comme suit dans le RGPD :

«Toute opération ou tout ensemble d’opérations portant sur de telles données, quel que soit le procédé utilisé, et notamment la collecte, l’enregistrement, l’organisation, la conservation, l’adaptation ou la modification, l’extraction, la consultation, l’utilisation, la communication par transmission, diffusion ou toute autre forme de mise à disposition, le rapprochement ou l’interconnexion, ainsi que le verrouillage, l’effacement ou la destruction» (Art. 2 loi I&L).

Source : CNIL, la sécurité des données personnelles

En clair, vous et les moyens que vous utilisez pour la collecte et le traitement des données personnelles (dont votre CRM) devez être conformes au règlement européen. Donc votre entreprise ainsi que vos sous-traitants devez vous mettre en conformité. Car votre CRM, ou tout autre logiciel utilisé au sein de votre organisation, doit respecter certaines obligations en tant que sous-traitant.

Lire notre article : Faut-il changer de CRM pour être en conformité ?

Les obligations du sous-traitant

Les sous-traitants sont tenus de respecter des obligations spécifiques en matière de sécurité, de confidentialité et de documentation de leur activité. Ils doivent prendre en compte la protection des données dès la conception du service ou du produit et par défaut et mettre en place des mesures permettant de garantir une protection optimale des données.

Les sous-traitants ont notamment une obligation de conseil auprès des clients pour le compte desquels ils traitent des données. Ils doivent les aider dans la mise en œuvre de certaines obligations du règlement (étude d’impact sur la vie privée, notification de violation de données, sécurité, contribution aux audits).

Source : CNIL

En tant qu’utilisateur d’un CRM, vous êtes donc responsable, d’une part, des données transmises, mais d’autre part de la bonne exploitation de ces données par votre système CRM, en conformité avec le RPGD. Comme le cas où par exemple, si un internaute remplit un formulaire de votre site web, que les données collectées sont sauvegardées par le prestataire de votre site ou dans la base de données de votre CRM.

Source : Le guide CNIL pour accompagner les sous-traitants

Vérifier la conformité de votre CRM

L’éditeur, sous-traitant, de votre CRM doit :

  • prouver sa conformité par écrit, par le biais d’une clause de sous-traitance par exemple
  • garantir la sécurité et l’intégrité des données traitées
  • prouver la suppression ou anonymisation des données en cas de demande effective de votre part
  • vous donner la possibilité, dès la conception de l’application, de vous conformer aux règles de protection des données personnelles que vous traitez
  • tenir un registre des traitements effectués pour le compte de leurs clients

Dans Koban, vous disposez d’un ensemble de paramétrages afin de définir vos propres règles de traitement et de protection des données. Les paramétrages de Koban liés au traitement des données ne garantit en aucun cas que votre société est bien en conformité avec la loi. Vous êtes dans l’obligation de respecter les recommandations et obligations de la loi. Le paramétrage de Koban vous permet seulement de mettre en place les différents champs et mécanismes nécessaires au traitement de la donnée collectée au sein de votre logiciel. Le paramétrage doit être réalisé par vos soins.

Concrètement, votre CRM doit inclure la notion de protection des données dès la conception et vous donner la possibilité de vous conformer aux règles de protection des données personnelles que vous traitez.

Consulter la charte de sécurité et protection des données de Koban

Télécharger la liste de mise en conformité au format PDF

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

Comment exploiter au mieux l’email dans sa prospection ?

Comment exploiter au mieux l’email dans sa prospection ?

C’est l’outil de communication utilisé dans 78% des échanges avec vos clients. L’email demeure aujourd’hui le canal préféré des marketeurs et commerciaux pour communiquer auprès des clients comme des prospects. Simple, facile, rapide, la question n’est plus de savoir s’il faut privilégier l’email dans sa prospection, mais comment exploiter au mieux son potentiel dans votre logiciel ? Car le seul fait d’envoyer un emailing à toute une base ne garantit pas l’efficacité de la démarche, bien au contraire, cela peut avoir l’effet inverse recherché.

Les différentes formes d’email

Vous avez tellement l’habitude d’envoyer des emails que vous ne percevez pas ou plus qu’il peut prendre plusieurs formes et impliquer une gestion technique différente.

Si vous prenez un outil comme Koban, vous avez la possibilité de synchroniser votre messagerie (outlook, gmail…) pour envoyer un email directement depuis Koban à un contact de votre base. L’action ouvre une fenêtre d’envoi classique, comme si vous étiez dans votre messagerie habituelle. Techniquement, l’email passe par votre propre serveur de messagerie, en POP ou en SMTP. L’email se retrouve donc dans votre boîte dans les messages envoyés.

Dans Koban, vous avez également la possibilité de créer des campagnes d’emailing, pour envoyer votre newsletter par exemple. Un emailing est par définition un envoi en masse sur une base plus ou moins volumineuse de contacts. Quel que soit l’outil d’emailing utilisé, vous paramétrez a minima un email expéditeur qui est souvent le vôtre, soit le même email que pour votre messagerie. Techniquement, il y a une énorme différence ! Car, à l’inverse de votre messagerie classique que vous utilisez pour envoyer vos emails un par un à vos contacts, l’envoi d’un emailing nécessite une “autorisation” de votre plateforme d’emailing pour en assurer la délivrabilité. Ces autorisations sont donc “assurées” par des prestataires afin de garantir et préserver la réputation de votre nom de domaine ET la sienne. En clair, les fournisseurs d’accès Internet délivre les emails de masse selon des critères qu’il faut respecter pour ne pas risquer d’être blacklisté ou identifié comme spammeur. Si c’est bien votre email personnel qui est définit en tant qu’expéditeur, c’est le serveur du prestataire qui est utilisé pour l’envoi.

En fonction de votre logiciel, vous pouvez également envoyer des emails dits “transactionnels”, c’est à dire programmés individuellement selon des règles dans un scénario. Techniquement, ces emails sont envoyés via le serveur de votre logiciel, comme pour l’emailing. Les emails transactionnels bénéficient d’une meilleure délivrabilité que les emailing en parvenant quasiment systématiquement dans la boîte de réception du destinataire. Par nature, l’email transactionnel ne suscite aucune plainte car il est considéré comme attendu et légitime par le destinataire.

Vous distinguez maintenant au moins 3 formes d’email distinctes :

  • l’email individuel ou one-to-one classique
  • l’emailing
  • l’email transactionnel

En terme de performance, l’email individuel et l’email transactionnel sont ceux dont la délivrabilité et le taux d’ouverture sont les plus élevés car généralement considérés comme légitimes par les destinataires. A l’inverse de l’emailing, plus souvent utilisé en prospection.

Lire notre article : Créer la campagne emailing parfaite !

Le potentiel de l’email

On sous-estime souvent le potentiel de l’email. Non pas en terme d’indicateur de performance (délivrabilité, ouverture, clic…), mais bien en terme technique. Quelle que soit sa forme, il existe des “moyens techniques cachés” qui permettent non seulement d’en améliorer la conversion, mais également l’exploitation en première lecture. Je m’explique !

En soi, envoyer un email n’est qu’une action simple de rédaction puis ensuite un clic sur “envoyer”. Nous le faisons tous les jours, même depuis notre mobile. On attend ensuite la réponse… voire un accusé de réception.

Bien entendu, dans le cas d’un emailing, les statistiques d’ouverture ou de clic sont scrutées à la loupe. Pourtant, d’un envoi à l’autre, l’objectif de conversion n’est pas le même, et chaque action en attend une suivante. Or, justement, la technologie permet aujourd’hui de “prévoir et programmer” les actions suivantes d’après les résultats. Si votre email individuel était destiné à l’envoi d’un devis à un prospect, le tracking du devis, intégré dans le corps de votre message, vous permet d’être alerté de son ouverture et de déclencher l’appel sortant de relance. Si votre emailing était destiné à la prospection, la définition d’une règle automatique de relance suite au clic sur un bouton, vous permet de déclencher l’envoi d’un email transactionnel de sollicitation… etc. Autant de possibilités aujourd’hui à la portée de tous les utilisateurs d’un logiciel comme Koban 😉

Vous percevez maintenant une partie de ce “potentiel” rarement exploité dans un logiciel marketing. Et pourtant, que de temps et d’efficacité gagnés dans vos actions commerciales ou marketing du quotidien.

Les fonctionnalités liées à l’email

Comme vous pouvez le constater, les fonctionnalitées sont multiples, pour qui souhaite exploiter le potentiel de l’email, quelle que soit sa forme ou son contenu. Encore faut-il avoir une démarche structurée et claire.

Quelle forme d’email ou pour quel engagement ?

C’est à dire quel objectif de conversion poursuivez vous par l’envoi de votre email ? Découvrir votre marque (notoriété), s’inscrire à votre newsletter, télécharger votre fiche produit, demander un devis…? En fonction de cet objectif, réfléchissez au format d’email qui serait le plus adapté ! Une fois ces objectifs clarifiés, vous pourrez mettre en face les fonctionnalités correspondantes.

Exemples :

  • Prospection à froid : emailing
  • Sollicitation prospect chaud : email one-to-one
  • Elevage des prospects chauds : scénario Marketing Automation
  • Vente additionnelle aux clients : scénario Marketing Automation
  • Relance opportunités en cours : scénario Sales Automation

Voici un exemple détaillé pour les fonctionnalités correspondantes et disponibles dans Koban pour exploiter encore le potentiel de vos emails.

Engagement / conversion Format d’email(s) Fonctionnalités
Prospection Campagne emailing
  • Statistiques détaillées (liens cliqués, taux de clic, taux d’ouverture, taux d’invalides, taux de désinscription)
  • Créer à partir des résultats (clics, ouvertures, non cliqué, non ouvert) : une nouvelle campagne emailing, une campagne phoning, ajouter dans un scénario
Sollicitation / envoi d’un devis Messagerie email classique
  • Tracking d’ouverture email
  • Tracking ouverture du devis
  • Déclencheur sur action (exemple : quand l’opportunité passe à l’étape “envoi du devis, alors ajouter une action d’appel sortant de relance à J+3 dans l’agenda)
  • Déclencheur sur étape du processus commercial
Elevage prospect froid Scénario Marketing Automation
  • Envoi d’emails transactionnels
  • Envoi de SMS
  • Déclencheur sur Tags
  • Déclencheur sur remplissage de formulaires
  • Scoring
Vente additionnelle client Scénario Marketing Automation
  • Personnalisation des emails par shortcodes, par centres d’intérêt, produits, processus commercial (tags), par type de contact
  • Déclencheur sur retour de visite web
Relance des opportunités en cours Scénario Sales Automation
  • Envoi d’emails transactionnels one-to-one
  • Personnalisation des emails
  • Planification automatique des actions commerciales
Fidélisation client Campagne emailing Newsletter mensuelle
  • Programmation de campagnes emailing
  • Personnalisation du contenu d’après les données de contact connues (Nom, prénom…)
  • Statistiques détaillées (liens cliqués, taux de clic, taux d’ouverture, taux d’invalides, taux de désinscription)
  • Segmentation des contacts par typologie de clients

Vous voyez, c’est plutôt simple, non ? A vos emails !

COURS ACCÉLÉRÉ D'ACQUISITION EMAILING BTOB

Attention, ce cours accéléré ne peut vous garantir un résultat, dans la mesure où l’efficacité de votre acquisition va dépendre de plusieurs facteurs :

  • la qualité de votre base de contacts
  • la qualité de votre segmentation
  • la qualité de vos contenus
  • les outils utilisés
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

La suite SAAS Koban, c’est aussi du Marketing Automation !

La suite SAAS Koban, c’est aussi du Marketing Automation !

Vous vous intéressez au Marketing Automation, ou du moins au moyen de maintenir et entretenir le lien avec vos contacts, tous vos contacts et pas seulement vos clients. Si vous utilisez déjà un outil CRM, vous avez naturellement approfondi l’utilisation de votre logiciel pour organiser et planifier vos prises de paroles auprès de vos différents publics (clients, prospects froids, prospects chauds…) et vous êtes arrivé à deux conclusions possibles :

  • les fonctionnalités actuelles de votre CRM vous permettent une segmentation fine de vos contacts par type et vous disposez de fonctionnalités Marketing avancées (scénarios, emailing, sms, téléphone…) pour construire un accompagnement personnalisé de chaque contact jusqu’à l’objectif de conversion (vente, renouvellement, vente additionnelle, fidélisation…)
  • votre logiciel de gestion commerciale ne vous propose pas le minimum fonctionnel requis pour vos actions marketing clients et prospects (ce qui en soit est légitime, dans la mesure où un CRM n’est pas un outil Marketing…).

Vous voilà donc en quête du logiciel “miracle” qui fera TOUT, tout seul, tel une baguette magique en appuyant sur un seul bouton. Et vous lisez cet article, non sans une petite appréhension… Car soyons honnête, vous pensez que si un tel logiciel existe, dans tous les cas, ce sera bien évidemment trop cher pour vous.

Pourquoi pensez-vous qu’il sera “trop cher” pour vous ?

  • Parce que vous êtes une TPE ou une PME
  • Parce que vous ne percevez pas véritablement ce qu’est le Marketing Automation
  • Parce que vous ne comprenez pas l’intérêt de la formation pour les administrateurs
  • Parce que vous n’anticipez pas suffisamment l’intégration dans un système d’informations complet

Parce que vous êtes une TPE ou une PME

Vous êtes entrepreneur individuel ou responsable marketing dans une petite entreprise, votre budget marketing se limite à votre “salaire” et temps passé à planifier vos actions. Heureusement, la digitalisation en général et le SAAS en particulier ont permis de réduire le coût et rendu accessibles pléthore d’outils… Et cela tombe bien, tous ces outils ont ouvert le champ des possibles en terme de marketing opérationnel ! Un monde digital où tout paraît si simple et abordable… Mais il faut prendre garde à ne pas créer de “doublon” dans votre écosystème digital. Car il est aisé de cumuler les outils et les coûts comme on cumule les assurances 😉 Et de toutes façons, le moindre euro dépensé est perçu comme un coût plutôt qu’un investissement, non ? Parce que votre marketing se “limite” à de simples campagnes emailing, vous pensez donc qu’un logiciel de Marketing Automation, ce n’est pas pour vous, c’est réservé aux grandes entreprises.

Parce que vous ne percevez pas véritablement ce qu’est le Marketing Automation

S’il est possible aujourd’hui de “faire du marketing” sans se ruiner, vous imaginez mal comment un logiciel SAAS qui centraliserait l’ensemble de vos actions et données serait “cher”… Tout simplement parce que vous avez encore une vision simplifiée du Marketing. Nous connaissons tous au moins un outil d’emailing gratuit qui “fera le job” parfaitement. Or, le Marketing Automation, ce n’est pas QUE l’emailing. Et le Marketing Automation n’a d’intérêt que si les données sont liées au CRM…

Pour mémoire, la Marketing Automation regroupe l’ensemble des dispositifs d’automatisation des campagnes marketing clients et prospects. Sa définition peut être plus ou moins large selon le contexte dans lequel il est utilisé. Dans son sens général et démocratisé, le marketing automatisé touche toutes les actions dédiées à la génération de leads (opportunités). Essentiellement pratiqué dans un contexte BtoB (de professionnels à professionnels), il nécessite une organisation et une plateforme dédiée permettant de générer et transmettre les leads à la force de vente. D’où la nécessité, pour être efficace, que la solution de Marketing Automation soit connectée au CRM.

Lire notre article : CRM versus Marketing Automation, l’un ou l’autre ou les deux ?

Parce que vous ne comprenez pas l’intérêt de la formation pour les administrateurs

La plupart des logiciels SAAS, comme Koban, sont proposés avec un abonnement. Pas de formation, vous démarrez, vous utilisez. Si vos processus sont simples et votre stratégie Marketing structurée, alors votre Marketing Automation devrait l’être aussi ! Sauf que la formation offre de nombreux avantages comme l’adoption et une prise en main rapide du logiciel. Car si le marketing est un investissement, on en attend toujours un retour, une rentabilité. Mais calculer la rentabilité de ses actions n’est pas aisé… Et se lancer dans le Marketing Automation sans accompagnement peut être long. Ce qui “coûte” finalement, lorsqu’on s’équipe d’un logiciel de Marketing Automation, ce n’est pas tant l’outil, mais surtout l’accompagnement de l’intégrateur, qui sera adapté à votre niveau. Selon que vous débutez ou êtes confirmé en Marketing Automation. De la définition de votre stratégie à la mise en oeuvre opérationnelle dans le logiciel, il peut y avoir un gouffre. La formation permet de combler ce gouffre et d’apporter les moyens nécessaires à une exploitation maximale du potentiel du logiciel.

Lire notre article : Peut-on passer au Marketing Automation sans agence ?

Parce que vous n’anticipez pas l’intégration dans un système d’informations complet

Vous imaginez qu’un seul logiciel pourra tout faire, de la gestion de votre stock en multi-site au tracking de vos visiteurs web… Un logiciel de Marketing Automation, tout comme un CRM, n’est pas un ERP, ni un outil de gestion de production. Et ce n’est pas le SAAS qui vous permettra de trouver le logiciel miracle qui fait TOUT pour 20€/mois. Chaque logiciel a sa finalité propre : gestion commerciale, facturation et marketing sont des briques d’un système d’informations à construire. D’un projet à l’autre, d’une activité à l’autre, il est important de construire un système cohérent et fluide. L’intégration, ou la capacité des outils à se connecter entre eux peut représenter un coût important à terme.

Quitte à se lancer dans le Marketing Automation, autant réfléchir à structurer et coordonner l’ensemble de votre système d’informations en amont du projet et valider ainsi la couverture fonctionnelle de chaque outil, ainsi que le coût de l’intégration.

Lire notre article : Un CRM pour quel budget ?

Vous l’aurez compris, un projet CRM, comme un projet d’équipement Marketing Automation se doit d’être réfléchi en amont et dans son ensemble. Il est tout à fait possible de s’équiper par brique et déployer par lot. Pour cette raison, il est important de bien évaluer dès le départ les besoins fonctionnels actuels et futurs de votre entreprise. Le coût d’une licence ou d’un abonnement ne représente que la partie émergée de l’iceberg. Certains logiciels disposeront de toutes les briques requises pour votre projet mais à quel coût ?

D’un CRM à l’autre et d’un projet à l’autre, certaines prestations vont être ou non payantes d’après un besoin spécifique de développement ou d’une volumétrie de contacts, il est donc important de bien les estimer lors de la définition des besoins dans votre cahier des charges.

  • Intégrations dans un système d’information
  • Développements spécifiques
  • Connecteurs et appels API
  • Volumétrie de contacts
  • Volumétrie emails…

La bonne nouvelle, c’est que Koban est une suite logicielle complète (Facturation, CRM, Marketing, Marketing automation, Intelligence commerciale…) et que l’abonnement vous donne accès à toutes les fonctionnalités sans intégration supplémentaire, pensez-y !

LIVRE BLANC : TRANSFORMER SES VISITEURS WEB EN CLIENTS

Le Nurturing ou l’élevage des prospects
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

Petit cours d’acquisition emailing BtoB accéléré pour les (pas trop) nuls

Petit cours d’acquisition emailing BtoB accéléré pour les (pas trop) nuls

De quoi allons nous parler exactement ? De Marketing bien sûr. Parce que l’acquisition est la deuxième raison qui pousse nos clients (et les autres, ceux qui vont voir nos concurrents, mais on leur pardonne 😉 à s’équiper d’un CRM. Alors certes, je joue sur les mots… Mais cela ne fait que refléter le manque de connaissance pour la plupart de ce qu’est un CRM et à quoi ça sert. Au sens fonctionnel strict, un CRM, comme le module CRM de Koban, ne permet pas de faire d’acquisition. Car l’acquisition fait appel à des fonctionnalités Marketing. C’est ainsi, que Koban est choisi pour son module Koban Marketing, lorsque la fameuse deuxième raison est invoquée. Car Koban est une suite logicielle qui intègre toutes les fonctionnalités CRM, Marketing et Facturation.

La première raison qui pousse à s’équiper d’un logiciel CRM est de vouloir structurer et organiser son activité commerciale. Le besoin d’acquisition intervient en second, lorsque le besoin de développer son activité s’exprime. Si l’acquisition entre dans le périmètre Marketing, alors un simple CRM ne suffira pas.

Je vous propose de suivre un cours “accéléré” en 4 étapes, par mail, à raison d’une étape par semaine. En mode “je passe à l’action maintenant, et je lance ma campagne d’acquisition”.

Au cas où vous vous poseriez la question : est-ce bien conforme au RGPD tout ça ? La réponse est oui. Ce cours s’applique à un contexte BtoB, vous pouvez réviser ce que vous êtes autorisé à faire ou non ainsi que les principes de base du RGPD pour la prospection par email en lisant notre article : [RGPD] Préparer une campagne de (ré)optin de A à Z.

Ce cours s’étend donc sur 4 semaines, à raison d’une session intensive de travail hebdomadaire pour passer à l’étape suivante.

Précisions importantes avant de vous inscrire à ce cours…

Attention, ce cours accéléré ne peut vous garantir un résultat, dans la mesure où l’efficacité de votre acquisition va dépendre de plusieurs facteurs :

  • la qualité de votre base de contacts
  • la qualité de votre segmentation
  • la qualité de vos contenus
  • les outils utilisés

 

Niveau d’expertise : il vous faut connaître un minimum votre clientèle, votre produit (ou offre) et votre logiciel Marketing. N’hésitez pas à me solliciter si vous souhaitez une petite formation express à l’emailing dans Koban (payante, 2 heures, à distance).

SOMMAIRE

P03ÉTAPE 1 : LA PRÉPARATION

Le ciblage : définir la ou les cibles

Évaluer son potentiel cible et acquérir les contacts

Définir le produit d’appel et le(s) levier(s) moteur(s) d’achat par cible (centres d’intérêt)

Définir les objectifs, le parcours de conversion de l’acquisition et les contenus associés

Définir un scénario d’élevage ou sales automation

Définir les contenus du parcours d’acquisition

P08ÉTAPE 2 : LA CONCEPTION DES CONTENUS

Rédiger les modèles d’email

La conception des contenus associés

P12ÉTAPE 3 : LA CONCEPTION DE LA CAMPAGNE

Définir les tags pour la segmentation et le profiling progressif

Création des déclencheurs

Importer le fichier cible

Création de la campagne emailing

P16ÉTAPE 4 : ANALYSER LES RÉSULTATS

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com. Nous vous informons de l’existence de la liste d'opposition au démarchage téléphonique «Bloctel», sur laquelle vous pouvez vous inscrire ici : https://conso.bloctel.fr/
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

Vidéos Tutos

vidéos koban

Améliorer votre pratique quotidienne et utilisation de Koban

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017