[RGPD] Comment mettre en place l’optin et le double optin dans Koban ?

[RGPD] Comment mettre en place l’optin et le double optin dans Koban ?

Comme on vous l’explique depuis plusieurs mois, votre mise en conformité RGPD passe par un certain nombre de paramétrages directement dans le logiciel que vous utilisez pour la collecte et le traitement de vos données. Il n’est plus temps de vous demander si vous êtes ou non concernés, ni si vous avez encore le temps de vous atteler à ce chantier, il va falloir prendre le sujet en mains, maintenant.

Certes, la Présidente de la CNIL elle-même prévient : “nous allons faire preuve de pragmatisme et de souplesse. Il y a un certain nombre de principes du RGPD qui ne sont pas nouveaux. Par exemple, l’obligation de devoir préciser à quelles fins des données personnelles sont collectées, ou bien les limites relatives à la durée de conservation d’une donnée. Sur ces points, nous contrôlerons le 26 mai, comme on le faisait le 12 avril. En revanche, sur les principes ou outils nouveaux, comme le droit à la portabilité des données d’un service à un autre, les délégués à la protection des données ou le registre de traitement, nous adopterons une posture d’accompagnement. Notre but ne sera pas de sanctionner immédiatement des manquements à des obligations nouvelles liées au RGPD. Cela durera certainement le temps de l’année 2018. Après, on verra.”

Source : Les Echos.fr

La mise en conformité est un process qui peut être long à mettre en oeuvre, mais si commenciez par actualiser votre site web ? C’est à dire l’ajout d’une case à cocher afin de recueillir le consentement éclairé de vos contacts pour recevoir de l’information de votre part. En langage marketing : l’optin !

Quid de la prospection commerciale par email ?

“Pour les particuliers (B to C)

Le principe : pas de message commercial sans accord préalable du destinataire

 

Pour les professionnels (B to B)

Le principe : information préalable et droit d’opposition”

Source : CNIL

Télécharger la fiche CNIL “La publicité par voie électronique”

 

Dans les deux cas, le RGPD vise à intégrer plus de transparence et de respect dans l’utilisation des données personnelles.

Qu’est-ce que l’optin ?

 

Optin = recueil du consentement de la personne

“Le consentement est une démarche active de l’utilisateur, explicite et de préférence écrite, qui doit être libre, spécifique, et informée. Dans un formulaire en ligne, il peut se matérialiser, par exemple, par une case à cocher non cochée par défaut.

Le consentement est « préalable » à la collecte des données.

Le consentement préalable de la personne concernée est notamment requis :

  • En cas de collecte de données sensibles
  • De réutilisation des données à d’autres fins
  • D’utilisation de cookies pour certaines finalités  
  • D’utilisation des données à des fins de prospection commerciale par voie électronique”

Source : CNIL

 

Comment faire dans Koban ?

Le champ Optin est un champ fondamental dans votre gestion de données. En effet, toute fiche de compte/contact/piste cochée “Optin” doit avoir accepté de recevoir de votre part des informations à des fins que vous aurez précisées.

 

3 possibilités de paramétrer le champ optin dans Koban :

  • Rendre une fiche optin manuellement
  • Rendre plusieurs fiches optin d’une requête avec la modification du champ en masse
  • Rendre une fiche optin depuis un formulaire

 

Consulter l’article du support :

Optin : Paramétrages du champ Optin dans Koban

 

Qu’est-ce que le double optin ?

C’est le simple fait de demander une confirmation de consentement par email. Pourquoi utiliser le double optin ? Cette action n’a rien d’obligatoire, elle est surtout utile par exemple :

  • pour recueillir le consentement des contacts dont les données personnelles ont été transmises par carte de visite sur un salon
  • après inscription à une liste de diffusion pour éviter les emails non conformes ou les inscriptions non désirées

 

Comment faire dans Koban ?

Le double optin se paramètre depuis la zone “Protection des données” dans : Paramètres > Général > Protection des données

 

Il suffit ensuite d’ajouter l’automatisme sur formulaire ou landing page : “Quand le formulaire est rempli, envoyer un email de double optin”

 

Consulter l’article du support :

Explications générales sur la zone protection des données

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Parcourir par catégorie

capture note 2017
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.

[RGPD] Ré-Optin : 2 astuces pour ré-engager vos contacts et valider leur accord Optin

[RGPD] Ré-Optin : 2 astuces pour ré-engager vos contacts et valider leur accord Optin

Vous le savez, à compter du 25 mai 2018, la désormais bien connue loi sur le traitement des données personnelles sera applicable. Concrètement, vous devez, surtout si vous traitez avec les particuliers, obtenir leur accord explicite pour pouvoir continuer à communiquer auprès d’eux, entre autres via le canal emailing.

L’Optin ou le Consentement explicite obligatoire

Toutes les données à caractère personnel doivent être obtenues avec l’accord préalable de l’individu, en BtoC comme en BtoB.

Le RGPD précise que les professionnels du marketing pourront contacter les résidents européens seulement si ces derniers ont donné en amont un consentement explicite. Ce consentement doit être express. Cela signifie qu’il doit provenir d’un acte positif. La personne doit véritablement avoir été confrontée à la nécessité de donner son accord au traitement. Ainsi, il est précisé dans le Règlement, qu’ « il ne saurait dès lors y avoir de consentement en cas de silence, de case cochée par défaut ou d’inactivité. » Tout en sachant que la preuve du consentement reste à la charge du responsable des traitements.

Source CNIL : https://www.cnil.fr/cnil-direct/question/371?visiteur=pro

Le règlement reste encore flou concernant le BtoB. Dans tous les cas, Koban vous recommande d’intégrer par défaut la notion d’opt-in à minima lors de la collecte de données via vos formulaires web.

Il vous faut donc mettre à jour vos formulaires Koban avec l’ajout de cases à cocher, et des mentions claires afin que les internautes donnent leur accord ou non pour chaque utilisation de données (email, profilage, revente de données à un tiers…) et demander le consentement clair pour chacune des données collectées pouvant impliquer un traitement. La finalité du traitement devra être clairement identifiée au moment où la collecte des données est effectuée (par un message d’information clair et dans l’information légale du site web par exemple). Il vous faut également  conserver une trace pour prouver ce consentement (champ provenance et date de création du contact)

En pratique dans Koban

Vous devez de toutes manières sortir la liste de tous les « contacts » (au sens générique donc cela comprend les comptes, contacts et pistes dans Koban) qui ne sont pas « Optin ». Par exemple, et pour mémoire, les clients sont par définition « Optin ». Ils ne sont pas concernés par vos campagnes de Re-Optin. Vous n’avez rien à faire de ce côté-là donc.

Sont concernés en général les prospects, suspects, ou pistes. Votre requête sera donc de la forme d’un critère « Optin égal à Non ».

Une fois votre requête réalisée, vous allez devoir préparer une campagne emailing pour inciter vos contacts à accepter d’être contacté par vos soins. Autrement dit, à cocher la case Optin. On parle de campagne de Ré-Optin.

Voici 2 façons d’utiliser Koban dans ce cadre, que vous retrouverez de manière détaillée dans nos articles de support.

Gestion du champ Optin depuis le bouton dans un mailing

Voici une première façon de procéder.

Dans l’emailing, l’idée est d’insérer un bouton simple, que vous appellerez de manière explicite « Je valide mon accord » ou « Je confirme mon abonnement », bref tout libellé clair permettant au contact de savoir qu’en cliquant, il confirme et accepte d’être contacté.

Classiquement, un bouton dans un emailing envoie vers une page Web de votre site. On adjoint donc au bouton une adresse URL dite de « destination ».

Cette fois-ci, Koban vous permet de lier votre bouton non pas à une adresse URL de destination, mais à un code automatique que nous vous fournissons.

Ainsi, lorsque votre contact clique sur le bouton depuis l’emailing reçu, il n’a rien d’autre à faire pour valider son accord, et sa fiche dans Koban est automatiquement cochée Optin.

Gestion du champ Optin dans une page web dédiée (landing page)

L’autre solution consiste à créer, depuis votre site internet ou depuis Koban, une « landing page », c’est-à-dire une page dédiée, dans laquelle votre contact confirmera son email et son accord pour être contacté. Vous lui demanderez en fait de cocher le champ d’accord Optin directement sur la landing page elle-même.

Cette page ayant évidemment une adresse URL, vous allez, dans l’emailing de Ré-Optin que vous envoyez, paramétrer un bouton de validation comme dans l’exemple plus haut mais, cette fois-ci, qui dirigera vers votre landing page.

Lorsque le destinataire clique sur le bouton, il est donc dirigé vers cette landing page de Ré-Optin, et décide (ou pas !) de cocher la case Optin.

Je vous propose de retrouver le détail de ces deux paramétrages sur le support :

FAQ utilisateurs Koban

fa-faq koban

Accès direct à la FAQ et assistance des utilisateurs Koban

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

Estelle

Estelle

Responsable formation

Je vous accompagne lors de la mise en place de Koban, tant sur votre stratégie web marketing que sur l’optimisation de votre activité commerciale.

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Parcourir par catégorie

capture note 2017

Facile le CTA sur WordPress avec Koban !

Facile le CTA sur WordPress avec Koban !

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Parcourir par catégorie

capture note 2017

[Témoignage] TECO Conseils : Comment rebondir sur une objection pour réussir sa vente ?

[Témoignage] TECO Conseils : Comment rebondir sur une objection pour réussir sa vente ?

Toujours soucieux de réfléchir avec vous sur l’efficacité commerciale des PME et TPE, nous avons demandé ce mois-ci à Pierre Barrallon, notre expert toujours plein d’enthousiasme et de pensées positives, de nous donner quelques astuces pour traiter la pire de nos hantises : l’objection !

Au sein de sa société Teco Conseil, Pierre accompagne les entreprises au quotidien vers la performance commerciale. Nous l’avons rencontré lors d’une intervention autour du CRM à l’EM Lyon, et nous avons en commun notre approche clients et notre amour des réseaux… Je vous communique son e-mail si vous souhaitez le contacter : teco.conseils@gmail.com

Qui n’a jamais vécu de moment de solitude ?

 

Quel vendeur n’a pas vécu « un grand moment de solitude » quand en pleine phase de négociation, il s’est vu incapable de répondre positivement à une objection « venue d’ailleurs »? Dommage qu’il n’ait pas été plus attentif lors de la dernière réunion commerciale pendant laquelle chaque vendeur a listé les objections rencontrées…

Une objection ? Quelle chance !

 

Une objection de votre client… quelle chance !! C’est à la fois une marque d’intérêt de la part de ce client et pour vous vendeur une chance de démontrer en quoi votre offre répond à ses besoins.

C’est pourquoi le traitement des objections c’est d’abord et avant tout de la préparation et du training collectif

2 ingrédients indispensables pour cela :

–      Tenir à jour et enrichir régulièrement la liste des objections clients avec les éléments de réponse

–      S’entrainer entre vendeurs dans des jeux de rôles sur la base de cette liste pour s’approprier les arguments de réponse.

Et dans ce cadre le rôle du manager commercial est prépondérant pour animer et partager ces bonnes pratiques.
Capitaliser les objections …. c’est votre intérêt pour réussir à vendre !!

Note de Koban : Les nouveaux modules de notre CRM vont justement dans le sens d’un traitement collaboratif des objections pour réussir sa vente – En attendant, vous pouvez déjà ajouter un champ « Objection » sur vos fiches d’opportunités pour recenser les arguments rencontrés. N’hésitez pas à nous consulter pour aller plus loin !

 

Estelle

Estelle

Responsable formation

Je vous accompagne lors de la mise en place de Koban, tant sur votre stratégie web marketing que sur l’optimisation de votre activité commerciale.

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Parcourir par catégorie

capture note 2017