Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec ma comptabilité ?

Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec ma comptabilité ?

Comment ça marche ?

Afin d’intégrer vos éléments de facturation directement dans votre outil de comptabilité, vous pouvez paramétrer les exports comptables dans Koban.

Vous pourrez choisir le format d’export parmi ceux-ci :

  • Cegid
  • InExtenso
  • Koala
  • Sage – au format PNM
  • Quadratus

Vous avez la possibilité dans Koban de réaliser un export comptable fichier pour intégrer vos factures clients directement en tant qu’écriture comptable. Afin de garantir un export respectant votre plan comptable, il convient de renseigner les comptes comptables à utiliser pour chaque tiers (client), pour chaque taux de TVA et pour chaque produit. Chaque produit dispose d’un compte comptable à paramétrer. De la même manière, chaque compte dispose d’un compte comptable propre. Enfin, vous pouvez également paramétrer le code du journal des ventes et le compte comptable général.

Les bénéfices

  • Une gestion comptable simplifiée en lien direct avec votre expert comptable
  • Un gain de temps dans votre gestion quotidienne en évitant la double saisie et les erreurs
  • Une vue comptable accessible et disponible par export ou en consultation

Consulter les articles du support :

Export comptable

Vue comptable des factures

Guillaume

Guillaume

Responsable technique

API et Intégrations

API integrations Koban

Catalogue des synchornisations avec Koban

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

API et Intégrations

Catalogue des synchronisations avec Koban
Consulter

TPE : 3 méthodes pour générer des contacts entrants

TPE : 3 méthodes pour générer des contacts entrants

#1 Optimiser le site web pour le référencement naturel

#2 Optimiser le site web pour la conversion

#3 Jouer la carte de la gratuité (dans le contenu)

#1 Optimiser le site web pour le référencement naturel

Cette méthode va sans dire ! Évidence pour beaucoup, inutile pour certains. Il faut reconnaître que certains secteurs d’activité n’ont pas la nécessité d’une vitrine sur le web. Le plus souvent du fait d’un canal de vente indirecte, d’une production en sous-traitance ou d’une activité purement industrielle. Et pourtant, parler de contacts entrants ne limite pas aux seuls clients. Un contact entrant peut aussi être une candidature à un poste ! Vous avez du mal à recruter ? Un site employeur génère de la visibilité !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • Internet est utilisé dans 60% des parcours d’achat
  • 91% des français ont un portable ou un smartphone
  • 82% des français vont sur Internet tous les jours
  • Google est utilisé dans 90,6% des recherches

sources : https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-google/

Ce n’est pas parce que vous travaillez en BtoB qu’il ne faut pas vous sentir concerné. Et l’excuse du coût n’en est plus une non plus. Il est aujourd’hui possible d’avoir un site internet pour un coût très réduit, voire gratuit grâce aux CMS (Content Management Software) de type WordPress ou Drupal.

Le plus compliqué finalement, n’est pas d’avoir un site web, mais plutôt qu’il soit référencé correctement sur les moteurs de recherche afin d’apparaître dans le spectre d’achat du potentiel client. Pour gagner en référencement naturel, pas de recette miracle, vous avez deux possibilités : gratuit ou payant. L’avantage du gratuit (hormis son coût !) est qu’il permet un référencement durable et pérenne, mais prend plus de temps. L’avantage du payant, il génère un trafic immédiat mais arrêter sa campagne signifie la chute du référencement. Pour générer un bon référencement naturel gratuitement, il faut d’une part optimiser “techniquement” le site web, d’autre part répondre aux “exigences” de google dans la publication de contenus réguliers et pertinents pour votre lectorat. En d’autres termes : mettez un place un blog et publiez des articles ! Nous pourrions entrer dans plus de détails sur ce sujet mais nous vous recommandons surtout de mettre en place une véritable stratégie. Bien entendu, vous pouvez combiner les deux (gratuit et payant) pour encore plus d’efficacité.

 

#2 Optimiser le site web pour la conversion

Une fois votre site web optimisé techniquement pour un bon référencement naturel, il vous faut réfléchir au parcours du visiteur sur le site. Car dans tous les cas, avoir beaucoup de visiteurs c’est bien, générer des contacts, c’est mieux ! Le visiteur a un objectif d’achat et il est sur votre site ? Incitez-le à “s’engager”, à remplir un formulaire.

Reliez votre site web à Google Analytics

Pour suivre le référencement naturel comme la performance du site, intégrez Google Analytics à votre site et surveillez votre taux de rebond. Le taux de rebond correspond au pourcentage de visiteurs qui accèdent à une page, puis quittent le site sans cliquer nulle part ni accéder à aucune autre page. Si votre taux de rebond est de 50%, cela signifie que près d’un visiteur sur 2 n’aura visité qu’une seule page du site web. Identifiez également quelles sont vos pages les plus visitées et la provenance de vos visiteurs.

Définissez les indicateurs de performance du site web et marketing :

  • Taux de conversion web : nombre de pistes engagées pour le nombre de visiteurs web
  • Taux de transformation Marketing : nombre de pistes transformées en opportunités
  • Nombre de nouveaux contacts qualifiés

Définissez et hiérarchisez vos objectifs de conversion de votre site web comme par exemple :

  1. Abonnement listes de diffusion ou newsletter
  2. Téléchargement documents premium (fiche produit ou livre blanc)
  3. Création d’un compte client (extranet ou abonné)
  4. Vente des produits
  5. Vente additionnelle
  6. Génération de leads fournisseurs

Optimisez le site web pour convertir en intégrant des Call to action (boutons d’appel à l’action) qui vont guider progressivement les visiteurs, les inciter à s’engager (remplir un formulaire) et atteindre vos différents objectifs de conversion.

#3 Jouer la carte de la gratuité (dans le contenu)

Il faut savoir donner pour recevoir ! Il ne s’agit pas de mettre des formulaires partout sur votre site web mais bien de proposer aux visiteurs des contenus d’intérêt et qui apportent une réelle valeur ajoutée. Un visiteur ne laissera pas ses coordonnées pour visionner une vidéo, en revanche, il sera prêt à le faire pour un livre blanc qui lui apporte des réponses concrètes à ses problématiques ou enjeux métier. Il s’agit donc de publier des contenus qui vont correspondre aux différentes étapes du parcours d’achat du visiteur.

A chaque étape du parcours d’achat, votre cible cherchera ou attendra des informations spécifiques, selon qu’elle est plus ou moins mature pour acheter. Si on ne s’adresse pas de la même façon à un client et à un prospect, de la même manière on n’aborde pas les mêmes sujets en fonction de la maturité d’achat.

Pour bien comprendre, reprenons ici les grandes étapes du parcours d’achat d’un prospect et les contenus qu’il attend :

ATTENTION

A cette étape, vous et votre cible ne vous connaissez pas. Le but du jeu est d’attirer un maximum de visiteurs (de votre cible) sur votre site web. Lorsque votre visiteur arrive sur votre site, vous ne savez pas s’il est acheteur potentiel avec un besoin précis, ou simplement un concurrent… Ce visiteur n’est encore qu’un suspect. Pour attirer un maximum de visiteurs dans votre cible, votre contenu doit être riche et généraliste, en tenant compte des critères techniques SEO (référencement).

CONSIDÉRATION

Si votre visiteur web trouve sur votre site l’information qu’il était venu chercher, il vous faudra retenir ce suspect, surtout si celui-ci est dans votre cible. S’il vous trouve pertinent, il s’abonnera à votre newsletter. Il a peut-être un projet d’achat mais il ne vous a pas encore choisi. Votre contenu positionne votre expertise et votre savoir-faire, il vous légitime en tant que fournisseur potentiel. Vous l’avez presque “engagé” puisqu’il vous a laissé son email pour recevoir encore plus d’informations.

DÉCISION

Votre visiteur web vous a laissé son email, il consulte régulièrement vos contenus mais vous ne savez pas encore pourquoi… Est-il un acheteur potentiel ou un étudiant en quête d’infos pour son mémoire ? Vous devez donc découvrir ses besoins et son éventuel projet. A cette étape de l’entonnoir, il vous faut inciter votre prospect à en dire plus sur lui. Vous devez par ailleurs le rassurer dans son achat, dans le choix de son produit ou de son fournisseur. En rédigeant des contenus thématiques autour de centres d’intérêts précis, vous saurez dans quelle direction aller puisqu’il lira certains contenus et pas d’autres… Vous en apprendrez ainsi de plus en plus sur lui avec les formulaires, le scoring, tag et tracking de vos contenus web.

LIVRE BLANC : TRANSFORMER SES VISITEURS WEB EN CLIENTS

Le Nurturing ou l’élevage des prospects
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

Une question ? Tchattez avec moi ici directement !

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

Efficacité marketing : Comment calculer et réduire mon coût d’acquisition ?

Efficacité marketing : Comment calculer et réduire mon coût d’acquisition ?

Parler d’acquisition, c’est en premier lieu parler de prospection. Pourquoi ? Parce que l’acquisition est tout simplement la mise en oeuvre de moyens de prospection pour acquérir de nouveaux clients. Bien entendu, avant de transformer en clients, vos contacts passent par le stade du prospect.

La prospection englobe toute action marketing ou commerciale qui va permettre d’acquérir ces nouveaux contacts. De multiples méthodes existent, de la plus traditionnelle comme la prospection téléphonique à la plus digitale comme l’Inbound. Vous pouvez donc, soit prospecter par des actions sortantes, soit générer des prospects en les attirant sur votre site web pour les convertir en contacts qualifiés. L’un ou l’autre se valent, l’un ou l’autre seront plus ou moins efficaces selon votre stratégie, mais l’un comme l’autre n’auront pas nécessairement la rentabilité escomptée ni le même coût d’acquisition.

Nous allons voir dans cet article, pourquoi et comment calculer le coût d’acquisition, dans un soucis d’efficacité et de rentabilité des actions menées. Car que l’on soit entrepreneur individuel, TPE ou PME, on ne dispose pas de moyens égaux pour la prospection, et calculer son coût d’acquisition permet avant tout de savoir où concentrer ses efforts (et son budget) de prospection.

Pourquoi et comment calculer son coût d’acquisition?

Le coût d’acquisition est un indicateur de base du calcul de la rentabilité et de l’efficacité des campagnes marketing. Il permet tout simplement de mesurer et comparer la performance de chaque campagne. On parle de coût d’acquisition pour l’acquisition d’un nouveau client, d’une nouvelle commande, d’un rendez-vous, d’un nouveau prospect… etc. En clair, qu’a rapporté l’action marketing d’acquérir ce nouveau client via un salon professionnel par exemple ?

Pour le calculer, rien de plus simple : il suffit de diviser le coût (investissement) de la campagne par le nombre de clients ou rendez-vous obtenus.

Prenons l’exemple d’un salon professionnel qui aura coûté 15000 € d’investissement et généré 3 nouveaux clients, le coût d’acquisition client sera de : 15000 / 3 = 5000 €

Bien évidemment, si votre panier moyen d’achat client est de 2000 €, votre campagne marketing n’aura donc pas été rentable, au sens strictement économique du terme. En revanche, si votre panier moyen est de 50000 €, votre salon aura été un franc succès.

Vous voyez qu’il n’est pas indispensable d’être fort en mathématiques pour calculer son coût d’acquisition par campagne ! Pourtant, peu font l’effort de faire ce calcul… On néglige de calculer la rentabilité de ses actions, car on se limite plus souvent à évaluer l’investissement et le coût des actions. Et pourtant, à moins de ne pas avoir besoin de nouveaux clients, toute entreprise se doit de prospecter.

Un indicateur flash dans Koban

Il est aisé de calculer son coût d’acquisition, sans même disposer d’un CRM ou d’un logiciel Marketing. Le bénéfice premier de ce calcul est de pouvoir identifier et choisir les leviers d’acquisition les plus efficaces. D’une manière générale, grâce à cet indicateur, vous mesurez la performance de votre marketing (et celle de la personne en charge du marketing au sein de votre organisation !).

L’avantage d’être équipé d’un logiciel CRM ou Marketing, outre le fait de pouvoir exploiter une base de contacts centralisée, est de pouvoir mesurer en temps réel la performance de l’ensemble des campagnes menées. Dans Koban par exemple, il suffit de “déclarer” vos campagnes et leur coût associé pour disposer d’un tableau d’analyse et d’indicateurs flash. Le logiciel rattache chaque nouveau client à la bonne campagne marketing et vous avez la possibilité de connaître le chiffre d’affaires, le nombre de contacts générés, le nombre d’opportunités de ventes ou le nombre de clients issus de chaque campagne ainsi que le coût d’acquisition.

Comment réduire le coût d’acquisition ?

On peut vouloir réduire son coût d’acquisition pour diverses raisons sans nécessairement savoir comment faire… La première raison est de vouloir réduire son budget d’acquisition (l’éternel “combien ça coûte ?”) avant même de savoir si l’action est rentable. Certes, dans tous les cas, un coût d’acquisition “élevé” est souvent signe d’inefficacité. Il vous faut donc commencer par analyser votre coût d’acquisition par campagne ou par canal pour savoir où vous devez réduire (ou concentrer) vos efforts.

Voici 5 méthodes efficaces qui permettent de réduire sensiblement le coût d’acquisition client :

Méthode 1 : Revoyez le tunnel de conversion de votre site web

L’erreur classique serait de porter son attention uniquement sur le nombre de visiteurs et d’investir dans une campagne d’achat de mots clés pour générer plus de visiteurs. Or, avoir des visiteurs, c’est bien, mais l’objectif est avant tout de convertir les visiteurs en contacts. L’indicateur à regarder n’est donc pas que le nombre de visiteurs, mais surtout le taux de conversion du site web. Si le taux est de 0, concentrez plutôt vos efforts (et votre budget) sur l’optimisation de votre site pour la conversion.

Notre livre blanc : Transformer ses visiteurs web en clients

LIVRE BLANC : TRANSFORMER SES VISITEURS WEB EN CLIENTS

Le Nurturing ou l’élevage des prospects
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture

Méthode 2 : Exploitez les réseaux sociaux

Le rôle et l’implication du commercial sont déterminants dans la prospection. Les usages et les outils ont évolués et permettent aujourd’hui au commercial d’être au plus près de chaque contact. La prospection active ou passive se mène sur un ensemble de canaux incontournables incluant le digital. La difficulté est d’unifier tous ces points de contact, en en automatisant une partie, au service d’une véritable efficacité. En pratiquant un minimum de “social selling”, vous pouvez générer un nouveau contact utile par jour !

Notre fiche : LinkedIn ou le commercial connecté

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.

Méthode 3 : Mutualisez les efforts entre le service Marketing et les commerciaux

Vous commencerez par limiter les doublons d’actions et réduirez le budget d’autant. Rien de mieux que d’exploiter également les remontées terrains pour alimenter les messages marketing adressés à vos prospects. Ce sont vos commerciaux qui connaissent le mieux les arguments et les objections rencontrées lors du processus commercial. Le Marketing peut aussi contribuer à réduire la durée d’un cycle de vente ou accompagner un cycle de vente long.

Notre fiche : Smarketing, ou l’alignement du Marketing et des ventes

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.

Méthode 4 : Équipez-vous d’un logiciel dédié et automatisez l’élevage des prospects (nurturing)

L’élevage des prospects ou le nurturing présente un intérêt d’autant plus important du fait du RGPD, car il inverse une tendance en termes de pratiques marketing et répond à une attente forte de l’acheteur final. Il ne s’agit plus d’envoyer en masse un emailing pour solliciter un fichier de contacts qui ne connaissent ni votre marque, ni votre produit. Il s’agit d’attirer des acheteurs potentiels et de rester attractif tout au long du cycle de vie du client en sachant adresser des contenus qui correspondent à leurs centres d’intérêts et leur étape dans leur parcours d’achat. Exit le massif, le nurturing prône un marketing permissif et plus à l’écoute des besoins du client. Efficace et rentable, le nurturing combine efficacement les canaux pour raccourcir le cycle de vente et augmenter le taux de transformation des commerciaux.

Notre livre blanc : Nurturing ou l’art d’élever les prospects

LIVRE BLANC : TRANSFORMER SES VISITEURS WEB EN CLIENTS

Le Nurturing ou l’élevage des prospects
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture

Méthode 5 : Ne misez pas tout sur l’Outbound, passez à l’Inbound !

Attirer plus de visiteurs sur votre site web et favoriser l’engagement sur les formulaires opt-in du site, puis les accompagner jusqu’à l’acte d’achat par un emailing ciblé et personnalisé… soit FAIRE (ENFIN) DE L’INBOUND ! Bien Sûr, on n’attire pas les mouches avec du vinaigre. Il vous faudra une bonne stratégie de contenu. L’Inbound marketing n’est plus une notion nouvelle, pourtant il n’est pas encore la norme alors que c’est pérenne ET rentable.

Notre article : RGPD et Marketing, il est temps de vous mettre à l’Inbound !

Notre livre blanc : Méthodologie Inbound pas à pas

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

Une question ? Tchattez avec moi ici directement !

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

#TPE Témoignage client Koban : MTKSA

#TPE Témoignage client Koban : MTKSA

Votre secteur d’activité ?

Nous sommes un bureau d’études et de conception de solutions automatisées de manutention et stockage.

Qui est MTKSA ?

MTKSA conçoit des solutions pour faciliter la manutention et le stockage des marchandises.

Concrètement nous réalisons des machines automatisées pour transporter des palettes et des colis dans les entreprises.

Combien de collaborateurs êtes-vous ?

Nous sommes une petite dizaine de personnes pour concevoir et réaliser nos solutions.

Combien d’utilisateurs de Koban ?

Je suis le seul utilisateur de Koban, essentiellement sur les modules CRM et Marketing.

Quelle problématique générale vous a poussé à vous équiper d’un logiciel ?

Nous avions vraiment besoin de structurer notre action commerciale d’une part et d’organiser la gestion de nos bases de données prospects et clients. Nous avions différentes bases éclatées dans divers fichiers, notamment sur Excel. Aujourd’hui, notre action est complètement structurée dans Koban et tous nos fichiers sont centralisés.

Quelles étaient vos problématiques de gestion commerciale ?

Pour commencer nos bases de données de prospection étaient morcelées dans plusieurs fichiers, aujourd’hui avec Koban elles sont bien gérées. Maintenant nous enrichissons notre base de prospects que nous qualifions avec les outils d’emailing et de prospection de Koban. Cela est bien plus efficace que nos précédentes action de prospection à froid.

Quelle(s) fonctionnalité(s) en particulier recherchiez-vous?

Il y avait deux fonctionnalités que je cherchais en particulier. En premier lieu, je voulais vraiment structurer la gestion de mes données, c’est devenu encore plus important avec l’arrivée de la RGPD. Ensuite, trouver une solution d’emailing simple à mettre en oeuvre et couplée à notre outil de gestion de la relation client.

Comment avez-vous connu Koban ?

J’ai parlé autour de moi de ma recherche d’une solution CRM et Koban m’a été recommandé par un entrepreneur voisin de notre entreprise.

Pourquoi avoir choisi Koban ?

Comme avec d’autres solutions, je suis parti sur une période d’évaluation de Koban. Pendant la période d’essai, au delà du logiciel, j’ai beaucoup apprécié la réactivité du support et le dynamisme de l’équipe. C’est ce qui m’a décidé.

Combien de temps par jour passez-vous sur Koban ?

Je ne me pose pas la question, Koban fait partie des outils que j’utilise tous les jours.

Votre fonctionnalité préférée ?

J’apprécie particulièrement les outils marketing, notamment l’emailing et le tracking des visiteurs web sur mes landing pages.

Quels sont les bénéfices de Koban pour votre activité ?

J’ai une bien meilleure visibilité sur les entreprises auprès desquelles nous voulons communiquer. Et grâce à l’outil CRM nous améliorons quotidiennement cette visibilité.

Que diriez-vous à une TPE pour la convaincre de s’équiper d’un logiciel de gestion d’entreprise ?

C’est un outil structurant, plutôt simple à prendre en main et pas très cher.

Koban en 3 mots ?

C’est mon outil de travail du quotidien !

Note générale

      

Stéphane Gelas

Stéphane Gelas

Directeur du développement - MTKSA

Je suis directeur du développement pour la société MTKSA et je mets à profit mes connaissances sur les solutions automatisées de stockage et de manutention de marchandises ainsi que sur l’intégration de ces équipements dans le système d’information de l’entreprise.
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec mon site e-commerce ?

Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec mon site e-commerce ?

Comment ça marche ?

La synchronisation Koban avec votre plateforme e-commerce permet de lier les données collectées sur votre site web avec la Gestion (stocks, commandes, facturation, livraisons) et le CRM de Koban pour la gestion de la relation client.

Les données collectées remontent dans Koban pour être exploitées et analysées.

Vous suivez toute l’information commerciale et fidélisez votre clientèle. Vous gagnez en temps et en efficacité. Koban dispose actuellement de connecteurs avec Magento et Shopify.

Les bénéfices

Gérer les stocks et les commandes

  • Vos commandes remontent directement dans Koban pour être traitées plus efficacement
  • Vos stocks sont suivis et se décrémentent automatiquement en liaison avec les commandes
  • Vous pilotez et suivez tout le processus commercial depuis Koban
  • Vous recevez et affectez les commandes aux différents membres de l’équipe commerciale
  • Vous automatisez les actions et tâches récurrentes
  • Vous disposez de tableaux de bords précis pour suivre et consolider votre chiffre d’affaires et prévisionnel de ventes

Gérer la relation clients et prospects

  • Une base de données unique, centralisée et de qualité
  • Une connaissance client significative pour historiser et communiquer des offres personnalisées à chaque contact
  • Un ciblage précis par une segmentation fine de vos contacts et une communication pertinente
  • Une automatisation des interactions avec vos contacts pour limiter l’abandon de panier, améliorer le panier moyen, vente additionnelle, fidélisation…
Guillaume

Guillaume

Responsable technique

API et Intégrations

API integrations Koban

Catalogue des synchornisations avec Koban

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

API et Intégrations

Catalogue des synchronisations avec Koban
Consulter

Fonctionnalités Koban – Les nouveautés Été 2018

Fonctionnalités Koban – Les nouveautés Été 2018

Les évolutions majeures au programme de cette version :

  • La duplication des requêtes
  • La page de gestion des préférences de contact
  • Le moteur de recherche avancée
  • La gestion multi-structures
  • L’import simplifié

La duplication de requêtes

Vous venez de créer une requête, vous avez passé du temps à bien paramétrer vos critères et vous souhaitez en créer une seconde qui ressemble vraiment beaucoup… à un ou deux critères près.

A partir de fin août 2018, nos supers développeurs ont pensé à vous et vous permettent désormais de dupliquer une requête à l’identique, pour gagner du temps et n’avoir à modifier que ce qui est nécessaire.

Consulter l’article du support :

https://koban.freshdesk.com/support/solutions/articles/6000199606-requ%C3%AAtes-dupliquer-une-requ%C3%AAte-existantes-pour-r%C3%A9cup%C3%A9rer-tous-ses-crit%C3%A8res

La page de gestion des préférences de contact

Pour assurer votre mise en conformité au RGPD, Koban évolue encore pour la collecte et le traitement des données en accord avec la réglementation.

Lorsque vous envoyez une campagne email depuis Koban, vous pouvez permettre à vos destinataires de :

  • soit se désinscrire : dans ce cas, le destinataire choisit les listes de diffusion que vous proposez et auxquelles il veut se désinscrire
  • soit, dans le sens contraire, de choisir les listes de diffusion auxquelles ils veut s’abonner, ainsi que les canaux par lesquels il accepte que vous communiquiez avec lui (mail, sms…)

Cette seconde solution est permise dans Koban via le paramétrage de une ou plusieurs pages dites « Pages de préférences ».

Consulter l’article du support :

https://koban.freshdesk.com/support/solutions/articles/6000197916-param%C3%A9trage-de-la-page-de-pr%C3%A9f%C3%A9rences

Le moteur de recherche avancée

La recherche avancée permet de lancer une recherche dans les commandes uniquement par exemple, plutôt que sur toute votre base. Vous avez la possibilité de lancer une recherche sur autres que les fiches comptes et contacts en cliquant sur le filtre et ensuite cocher vos choix. Encore plus rapide et plus intuitif !

Consulter l’article du support :

https://koban.freshdesk.com/support/solutions/articles/6000199855-le-moteur-de-recherche-koban

La gestion multi-structures

Si votre organisation est sous la forme d’une structure mère ou principale, sous laquelle vous avez différentes structures indépendantes, mais que vous souhaitez suivre, piloter et regrouper dans le même outil de CRM et/ou de gestion, cet article est fait pour vous.

Vous êtes : un franchiseur qui a une visibilité sur la totalité des données / activités de ses franchisés et qui souhaite leur donner accès à un outil pour prospecter et facturer indépendamment les uns des autres

Ou vous êtes gérant d’une société mère disposant de filiales indépendantes, mais que vous souhaitez regrouper également dans un seul outil pour avoir une vision globale de l’activité du « groupe »

Vos structures, filiales ou franchisés, ont chacune leur existence propre, indépendamment les unes des autres. Elles ne doivent pas se voir les unes et les autres, disposer de leur propre numérotation de devis, commandes, factures, piloter leurs propres tableaux d’analyse.

Consulter l’article du support :

https://koban.freshdesk.com/support/solutions/articles/6000199523-gestion-multi-structure-franchises-filiales-centraliser-la-gestion-commerciale-de-vos-clients-p

L’import simplifié

Vous disposez d’un fichier Excel relativement simple, c’est à dire avec des colonnes qui correspondent aux champs standards de Koban.

Si c’est le cas, depuis août 2018, Koban vous propose un module d’import simplifié, pour importer rapidement et simplement un fichier de comptes et contacts.

Consulter l’article du support :

https://koban.freshdesk.com/support/solutions/articles/6000199484-import-rapide-et-simple-importer-un-fichier-simple-de-comptes

Consulter notre Aide en ligne

Consulter la Release Notes

Guillaume

Guillaume

Responsable technique

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

#TPE Témoignage client Koban : UMANEO

#TPE Témoignage client Koban : UMANEO

Secteur d’activité : Conseil RH et recrutement pour la TPE et PME

Avez-vous une activité e-commerce ?

Non, nous ne vendons rien en ligne, nous vendons de la prestation et du conseil. Par contre notre visibilité est importante pour notre crédibilité et notoriété.

Qui est UMANEO ?

J’ai créé le réseau Umaneo en 2014. Umaneo est un réseau de consultants qui aide les entreprises à gérer le potentiel humain. Nous accompagnons sur le recrutement et la gestion de la ressource humaine. Nous proposons également de la formation et du coaching. Chez Umaneo, nous souhaitons que le meilleur de chacun puisse s’exprimer et nous travaillons avec nos clients pour y parvenir !

Combien de collaborateurs êtes-vous ?

Nous sommes actuellement 5 consultants indépendants au sein du réseau Umaneo.

Combien d’utilisateurs de Koban ?

Nous sommes 5 utilisateurs de Koban, essentiellement sur les modules Facturation et CRM. Nous l’utilisons de plus en plus pour gérer la relation client au sens large, notamment grâce au module Marketing.

Quelle problématique générale vous a poussé à vous équiper d’un logiciel ?

Être professionnel et ne surtout pas travailler sur excel ! J’ai souhaité acquérir un logiciel pour travailler correctement dès le début de l’entreprise pour l’édition des devis et des factures. Puis, petit à petit, Koban a aidé à structurer l’activité globale pour le suivi et le pilotage de la gestion commerciale.

Quelles étaient vos problématiques de gestion commerciale ?

Lorsqu’on travaille seul, on est vite confronté à la problématique d’organisation de l’activité. L’objectif était de ne rien oublier de la connaissance client et avoir un suivi complet des contacts dès le début de la relation commerciale. Dans un second temps, le suivi des opportunités tout au long du processus commercial nous a semblé important car nous avons un cycle de vente long, ce qui nécessite une réelle organisation.

Quelle(s) fonctionnalité(s) en particulier recherchiez-vous ?

  • L’agenda synchronisé et connecté à ma base client / prospect
  • L’édition de devis et de factures réglementaires
  • Pilotage du chiffre d’affaires réalisé et prévisionnel

Aujourd’hui, nous avons une approche plus statistique, grâce à l’analyse de l’activité commerciale dans le tableau de bord.

Comment avez-vous connu Koban ?

Je connaissais les dirigeants. Mais la relation que j’ai avec eux ne suffisait pas, je voulais un contact humain réel avec l’ensemble de l’équipe. Par ailleurs, savoir que je suis accompagné en France me rassure si j’ai besoin de solliciter le support. La proximité avec l’éditeur me permet d’accompagner sereinement l’évolution de mon entreprise à chaque étape clé, comme l’arrivée d’un nouveau consultant par exemple.

Pourquoi avoir choisi Koban ?

J’ai choisi Koban surtout pour la proximité avec l’éditeur. Je sais que je peux solliciter un interlocuteur dédié au besoin. Je ne suis jamais “seul” avec le logiciel.

Combien de temps par jour passez-vous sur Koban ?

Je dirais environ une heure par jour pour consulter mon agenda, les relances planifiée, les indicateurs de l’activité commerciale et marketing. Je l’ouvre tous les jours, c’est mon premier réflexe de la journée !

Votre fonctionnalité préférée ?

L’indicateur du chiffre d’affaires qui s’affiche sur mon tableau de bord.

C’est super stimulant pour mon activité. Je vois les efforts encore à fournir pour atteindre mes objectifs. D’ailleurs, c’est ludique de paramétrer les widgets de Koban ! Dans la mesure où dans notre métier, nous ne sommes pas des commerciaux, nous ne sommes pas “formatés” pour cela, la simplicité de Koban permet de gérer facilement son activité commerciale au quotidien.

Quels sont les bénéfices de Koban pour votre activité ?

Le premier : pouvoir encadrer mon activité dès le départ et professionnaliser mon approche commerciale. C’est pour moi un vrai support pour mon entreprise. Koban structure l’ensemble de mon activité au quotidien, et c’est important quand on travaille seul. C’est simple et pro ! J’utilise maintenant le marketing qui ouvre quant à lui des perspectives énormes pour la gestion de la relation client.

Un mot sur la formation ?

La formation, au sein de l’entreprise, c’est souvent négligé. Chez Umaneo on le sait car c’est aussi notre métier. Pour beaucoup, cela est perçu comme une perte de temps. Or, la formation est indispensable dans la maîtrise d’un outil. J’ai beaucoup appris grâce à la formation Koban et repensé ma façon de travailler. C’est essentiel et c’est un moment de réflexion sur son organisation et ses processus. Ce moment permet également d’échanger avec le formateur sur les meilleures pratiques et usages du logiciel.

Que diriez-vous à une TPE pour la convaincre de s’équiper d’un CRM ?

Si l’on n’est pas capable d’investir dans un tel outil, on passe à côté de beaucoup d’opportunités de développement. Ne serait-ce que le fait de recevoir un devis qui n’est pas professionnel nuit vraiment à l’image d’une entreprise. Pour la TPE, dans un environnement concurrentiel cela permet d’être efficace et de prendre une longueur d’avance. Koban étant simple et adapté pour la TPE, je recommande ! Certaines fonctionnalités sont très poussées mais on peut choisir celles que l’on veut utiliser sans peine. C’est comme un expert comptable, on ne se pose pas la question, c’est indispensable.

Koban en 3 mots ?

Ergonomique, structurant, copilote de la TPE.

Note générale

       

Renaud Fremont

Renaud Fremont

Gérant et Fondateur chez Umaneo

Umaneo vous propose des solutions sur-mesure pour vous accompagner dans le recrutement, le conseil RH, la formation et le coaching.
Umaneo, c’est aussi un réseau de consultants en plein développement, partageant les mêmes valeurs : proximité, réactivité, humanisme…
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec ma téléphonie ?

Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec ma téléphonie ?

Comment ça marche ?

Le couplage de Koban en CTI avec Keyyo vous permet de gérer vos appels et campagnes de prospection téléphonique directement dans Koban grâce à un certain nombre de fonctionnalités avancées accessibles en quelques clics dont :

  • Création de campagne de prospection téléphonique
  • Personnalisation du script d’appel
  • Personnalisation du formulaire d’appel
  • Création de champs spécifiques et commentaires
  • Personnalisation des statuts d’appel
  • Statistiques de campagnes téléphoniques
  • Gestion des appels entrants et sortants
  • Clic to call
  • Remontée de fiches

Les bénéfices

  • Communiquez avec vos contacts en multicanal et conservez l’historique complet de toutes les interactions même par téléphone
  • Créez et combinez simplement toutes vos campagnes marketing dans un seul outil
  • Déléguez la prospection téléphonique à un prestataire
  • Suivez vos leads et contacts tout au long du cycle de vente et du cycle de vie client

Consulter les articles sur le support :

Exemple de campagne de prospection téléphonique de A à Z

Créer une nouvelle campagne de prospection téléphonique

Débuter une session de prospection téléphonique

Télécharger notre documentation complète : La prospection téléphonique avec Koban

Guillaume

Guillaume

Responsable technique

API et Intégrations

API integrations Koban

Catalogue des synchornisations avec Koban

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

API et Intégrations

Catalogue des synchronisations avec Koban
Consulter

[RGPD] Quel outil pour gérer et centraliser le recueil de consentement des cookies sur mon site web ?

[RGPD] Quel outil pour gérer et centraliser le recueil de consentement des cookies sur mon site web ?

L’entrée en vigueur du RGPD impose de mettre en conformité votre site web sur différents points essentiels afin de respecter le droit des personnes pour la collecte, la conservation et le traitement de leurs données personnelles.

Rappel des obligations légales

Cookies et traceurs

Avant de déposer ou lire un cookie, les éditeurs de sites ou d’applications doivent :

  • informer les internautes de la finalité des cookies
  • obtenir leur consentement
  • fournir aux internautes un moyen de les refuser

La durée de validité de ce consentement est de 13 mois maximum.

Dans la mesure où le consentement ne doit pas être ambigu, le bandeau d’information ne doit pas disparaître tant que la personne n’a pas poursuivi sa navigation, c’est-à-dire tant qu’elle ne s’est pas rendue sur une autre page du site ou n’a pas cliqué sur un élément du site (image, lien, bouton  » rechercher « ). Le fait de visiter la page « en savoir plus » ne vaut pas consentement au dépôt de cookies.

Tant que la personne n’a pas donné son consentement, ces traceurs ne peuvent être déposés ou lus sur un terminal. L’internaute doit être informé par l’apparition d’un bandeau : des finalités précises des cookies utilisés ; de la possibilité de s’opposer à ces cookies et de changer les paramètres en cliquant sur un lien » en savoir plus et paramétrer les cookies » présent dans le bandeau ; du fait que la poursuite de sa navigation vaut accord au dépôt de Cookies sur son terminal. Faire évoluer des bandeaux de cookies afin qu’ils soient plus explicites et que leur durée de vie soit de treize mois maximum. Passé ce délai, le consentement de l’internaute devra être à nouveau recueilli.

Consulter sur le site de la CNIL : Cookies, ce que dit la loi ?

Consentement explicite obligatoire

Il vous faut mettre à jour vos formulaires avec l’ajout de cases à cocher, et des mentions claires afin que les internautes donnent leur accord ou non pour chaque utilisation de données (email, profilage, revente de données à un tiers…). Vous devez demander le consentement clair pour chacune des données collectées pouvant impliquer un traitement. La finalité du traitement devra être clairement identifiée au moment où la collecte des données est effectuée (par un message d’information clair et dans l’information légale du site web par exemple). Vous devez conserver une trace pour prouver ce consentement (champ provenance et date de création du contact) en cas de contrôle.

La mesure d’audience avec Koban

Koban fait partie des services de mesure d’audience. Les services de mesure d’audience permettent de générer des statistiques de fréquentation utiles à l’amélioration du site.

Le service Koban peut déposer un cookie. Les cookies ne sont pas la seule technologie permettant de stocker des informations vous concernant, un service n’utilisant pas de cookie peut stocker des informations via : les cookies flash, directement sur son serveur en utilisant un fingerprint, en utilisant le stockage html5… etc.

En visitant votre site web, si le tracking Koban est installé, le visiteur est informé qu’un ou plusieurs cookies seront placés sur le disque dur de son ordinateur afin de permettre au Prestataire de le reconnaître lorsqu’il se connecte, de faciliter la gestion de son compte, ainsi qu’à des fins statistiques (pages consultées, date et heure de consultations…). Le visiteur est informé qu’en cas d’opposition de sa part à l’installation de ces cookies, aucune gestion de son compte ni étude statistique ne pourront être exécutées par le Prestataire. Il est alors précisé que le Prestataire ne pourra en aucune manière exploiter commercialement ces cookies.

Toutes les consultations des visiteurs sur votre site internet peuvent donc être enregistrées grâce au cookie Koban. Pour cela, vous devez placer un script de « Tracking » au niveau des pages de votre site.

Client Koban ? Lire l’article du support pour installer le tracking Koban sur votre site web : https://koban.freshdesk.com/support/solutions/articles/6000105483-tracking

Un outil pour gérer et centraliser le recueil de consentement des cookies

Il existe des solutions centralisées pour gérer le recueil du consentement de l’ensemble des cookies de votre site web (Koban, Google Analytics…).

Pour les sites incluant exclusivement des scripts et contenus (vidéos, boutons sociaux, publicités) en provenance des sites web les plus communs, il est possible d’installer la version gratuite de tarteaucitron.js qui doit être hébergée sur vos propres serveurs. Cet outil est notamment utilisé sur le site de la CNIL.

Pour installer et paramétrer une telle solution, il vous suffit de suivre le mode d’emploi de l’outil.

source : CNIL

Aller plus loin avec notre article : La check liste de mise en conformité du Marketing digital

Comment faire si vous n’avez pas d’accès administrateur à votre site web ?

Avoir un site web, c’est bien. Pouvoir l’administrer d’une manière autonome, c’est mieux ! Pour diverses raisons, vous n’avez pas ou plus accès au back office de votre site web. Ou bien vous avez accès mais vous ne savez pas comment faire. Depuis le temps, vous vous dites d’ailleurs que ce n’est pas très grave et que votre site a au moins le mérite d’exister. Le risque n’est pas tant un contrôle de la CNIL… car c’est sans compter les “contraintes” d’optimisation requises pour un référencement sur Google… Vous vous pénalisez tout seul !

A l’heure actuelle, Google pénalise les sites non sécurisés avec certificat ssl, vous savez, avec une url en https…

À lire : HTTPS : les sites non sécurisés plus que jamais dans le viseur de Google

Par ailleurs, un site web sans maintenance le rend extrêmement vulnérable aux attaques. À l’heure du RGPD, la maintenance d’un site web ne doit pas être négligée au risque de vous faire pirater les données ou qu’il ne fonctionne plus du tout.

Il existe aujourd’hui des moyens simples et à coût réduit pour effectuer une refonte ou une mise à jour complète de votre site web, tout en étant administrateur et en capacité de le gérer en totale autonomie. Par exemple avec le CMS WordPress, cela ne nécessite pas de compétences en développement web ni de faire appel à une agence digitale. Le RGPD vous donne là peut-être une opportunité pour mettre en oeuvre le chantier du “marketing digital” au sein de votre entreprise et de prendre (enfin) une longueur d’avance sur vos concurrents ?

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM

Une question ? Tchattez avec moi ici directement !

Télécharger la liste de mise en conformité au format PDF

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec mon agenda ?

Astuces CRM : Pourquoi dois-je synchroniser mon CRM avec mon agenda ?

Comment ça marche ?

La synchronisation outlook ou Google calendar vous permet de lier vos agendas avec votre CRM Koban. Cette extension permet la synchronisation bi-directionnelle de l’agenda Koban avec un compte Google Calendar ou Outlook. Vous pouvez ainsi par ce moyen synchroniser vos agendas de smartphone avec Koban.

Quand l’installation est faite :

  • Chaque tâche ou rendez-vous enregistré dans votre agenda Outlook ou Google viendra se déverser dans votre agenda Koban
  • Chaque action saisie dans Koban avec une date + une heure de début et une heure de fin (exemple : action de type Visite client, le 23 janvier de 10h00 à 12h00) viendra se déverser dans Outlook ou Google sous forme de rendez-vous
  • Toute modification horaire dans Outlook ou Google vient modifier l’action dans Koban, et inversement

Les bénéfices

  • Une visibilité 360° de l’activité et disponibilité des collaborateurs
  • Associer directement un événement de l’agenda à une société, un contact, une opportunité en cours
  • Inviter directement des collaborateurs ou des contacts à un rendez-vous
  • Gérer directement l’affectation de rendez-vous, tâches, actions à des collaborateurs
  • Programmer automatiquement des tâches ou des actions depuis le CRM sur des sociétés, contacts ou opportunités
  • Une visibilité directe des tâches et actions en retard ou planifiées
  • Un partage des agendas pour mieux collaborer

Consulter les articles supports :

Synchroniser Koban avec Google Calendar

Synchroniser Koban avec Outlook

Guillaume

Guillaume

Responsable technique

API et Intégrations

API integrations Koban

Catalogue des synchornisations avec Koban

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017

API et Intégrations

Catalogue des synchronisations avec Koban
Consulter