Comment choisir son éditeur / intégrateur CRM ?

par | Fév 8, 2018 | CRM |

Réussir son projet CRM passe en premier lieu par le choix du bon éditeur et intégrateur, et l’offre est tellement dense qu’il n’est pas aisé de faire une sélection… Bien entendu le rapport fonctionnalités / prix a son importance mais gardez à l’esprit que votre budget doit être dimensionné à votre projet.

Sur quels critères comparer les logiciels ?

  • La capacité à évoluer avec l’organisation et les besoins
  • La facilité de prise en main et utilisation
  • La possibilité de personnaliser sur vos processus
  • La conformité au RGPD 2018
  • La réactivité et disponibilité de l’assistance / support
  • L’adéquation de la couverture fonctionnelle à vos besoins
  • La transparence des coûts liés à l’usage (volumétrie de la base de données)

Sur quels critères choisir l’intégrateur ?

  • La taille : l’intégrateur doit être en adéquation avec la taille de votre projet
  • La certification : l’intégrateur doit être certifié par l’éditeur pour garantir les compétences requises au projet
  • La transparence dès la définition du projet pour garantir un maintien du budget à toutes les étapes
  • L’expérience de l’intégrateur pour des projets similaires à votre secteur d’activité ou à la dimension de votre projet
  • La capacité de l’intégrateur à comprendre et bien interpréter votre métier et ses enjeux commerciaux

2 questions au responsable technique de Koban – Guillaume Lecanu

Pourquoi le cahier des charges est si important pour vous ?

Il permet facilement de savoir si le logiciel que l’on propose répond au besoin du client.

La présence des indicateurs d’analyse ou des tableaux de bord désirés est en soi très précieux : en fonction de ce que l’on souhaite analyser, on sait d’un coup d’œil si l’outil permet de renseigner la donnée ou non.

Généralement, un projet de déploiement CRM sans cahier des charges va nécessairement se faire selon les standards du marché. Il en découle généralement des mauvaises surprises au déploiement et donc une frustration de la part du client mais aussi du prestataire.

Dans quelles limites peut-on “personnaliser” un logiciel CRM ?

Généralement, un logiciel CRM “sur étagère” est personnalisable. Cependant le degré de personnalisation est variable en fonction de la solution :

  • Cela va dans les cas les plus simples à la modélisation des processus (par exemple les étapes du cycle de vente)
  • Dans les cas intermédiaires, la possibilité de personnaliser les informations sur les comptes, les contacts, les opportunités
  • Certains outils permettent directement de personnaliser les écrans pour sélectionner l’information à afficher
  • Enfin, certains outils CRM, grâce à leur API permettent de développer des plugins / addons pour personnaliser encore plus le CRM

La personnalisation complète d’un logiciel sur étagère n’est généralement possible qu’en se dotant de la dernière catégorie ou encore de développer son propre outil. Mais les coûts de déploiements et de maintenance sont alors multipliés.

Plus un logiciel est personnalisable, plus il est complexe à mettre en œuvre (et est généralement plus onéreux).

LIVRE BLANC : RÉUSSIR SON PROJET CRM

40 pages
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Guillaume

Guillaume

Responsable technique

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
restons connectés

Accéder par catégorie

capture note 2017
capture LB reussir son projet CRM
CTA FP CRM VD Mai2018