Comment exploiter au mieux l’email dans sa prospection ?

Comment exploiter au mieux l’email dans sa prospection ?

C’est l’outil de communication utilisé dans 78% des échanges avec vos clients. L’email demeure aujourd’hui le canal préféré des marketeurs et commerciaux pour communiquer auprès des clients comme des prospects. Simple, facile, rapide, la question n’est plus de savoir s’il faut privilégier l’email dans sa prospection, mais comment exploiter au mieux son potentiel dans votre logiciel ? Car le seul fait d’envoyer un emailing à toute une base ne garantit pas l’efficacité de la démarche, bien au contraire, cela peut avoir l’effet inverse recherché.

Les différentes formes d’email

Vous avez tellement l’habitude d’envoyer des emails que vous ne percevez pas ou plus qu’il peut prendre plusieurs formes et impliquer une gestion technique différente.

Si vous prenez un outil comme Koban, vous avez la possibilité de synchroniser votre messagerie (outlook, gmail…) pour envoyer un email directement depuis Koban à un contact de votre base. L’action ouvre une fenêtre d’envoi classique, comme si vous étiez dans votre messagerie habituelle. Techniquement, l’email passe par votre propre serveur de messagerie, en POP ou en SMTP. L’email se retrouve donc dans votre boîte dans les messages envoyés.

Dans Koban, vous avez également la possibilité de créer des campagnes d’emailing, pour envoyer votre newsletter par exemple. Un emailing est par définition un envoi en masse sur une base plus ou moins volumineuse de contacts. Quel que soit l’outil d’emailing utilisé, vous paramétrez a minima un email expéditeur qui est souvent le vôtre, soit le même email que pour votre messagerie. Techniquement, il y a une énorme différence ! Car, à l’inverse de votre messagerie classique que vous utilisez pour envoyer vos emails un par un à vos contacts, l’envoi d’un emailing nécessite une “autorisation” de votre plateforme d’emailing pour en assurer la délivrabilité. Ces autorisations sont donc “assurées” par des prestataires afin de garantir et préserver la réputation de votre nom de domaine ET la sienne. En clair, les fournisseurs d’accès Internet délivre les emails de masse selon des critères qu’il faut respecter pour ne pas risquer d’être blacklisté ou identifié comme spammeur. Si c’est bien votre email personnel qui est définit en tant qu’expéditeur, c’est le serveur du prestataire qui est utilisé pour l’envoi.

En fonction de votre logiciel, vous pouvez également envoyer des emails dits “transactionnels”, c’est à dire programmés individuellement selon des règles dans un scénario. Techniquement, ces emails sont envoyés via le serveur de votre logiciel, comme pour l’emailing. Les emails transactionnels bénéficient d’une meilleure délivrabilité que les emailing en parvenant quasiment systématiquement dans la boîte de réception du destinataire. Par nature, l’email transactionnel ne suscite aucune plainte car il est considéré comme attendu et légitime par le destinataire.

Vous distinguez maintenant au moins 3 formes d’email distinctes :

  • l’email individuel ou one-to-one classique
  • l’emailing
  • l’email transactionnel

En terme de performance, l’email individuel et l’email transactionnel sont ceux dont la délivrabilité et le taux d’ouverture sont les plus élevés car généralement considérés comme légitimes par les destinataires. A l’inverse de l’emailing, plus souvent utilisé en prospection.

Lire notre article : Créer la campagne emailing parfaite !

Le potentiel de l’email

On sous-estime souvent le potentiel de l’email. Non pas en terme d’indicateur de performance (délivrabilité, ouverture, clic…), mais bien en terme technique. Quelle que soit sa forme, il existe des “moyens techniques cachés” qui permettent non seulement d’en améliorer la conversion, mais également l’exploitation en première lecture. Je m’explique !

En soi, envoyer un email n’est qu’une action simple de rédaction puis ensuite un clic sur “envoyer”. Nous le faisons tous les jours, même depuis notre mobile. On attend ensuite la réponse… voire un accusé de réception.

Bien entendu, dans le cas d’un emailing, les statistiques d’ouverture ou de clic sont scrutées à la loupe. Pourtant, d’un envoi à l’autre, l’objectif de conversion n’est pas le même, et chaque action en attend une suivante. Or, justement, la technologie permet aujourd’hui de “prévoir et programmer” les actions suivantes d’après les résultats. Si votre email individuel était destiné à l’envoi d’un devis à un prospect, le tracking du devis, intégré dans le corps de votre message, vous permet d’être alerté de son ouverture et de déclencher l’appel sortant de relance. Si votre emailing était destiné à la prospection, la définition d’une règle automatique de relance suite au clic sur un bouton, vous permet de déclencher l’envoi d’un email transactionnel de sollicitation… etc. Autant de possibilités aujourd’hui à la portée de tous les utilisateurs d’un logiciel comme Koban 😉

Vous percevez maintenant une partie de ce “potentiel” rarement exploité dans un logiciel marketing. Et pourtant, que de temps et d’efficacité gagnés dans vos actions commerciales ou marketing du quotidien.

Les fonctionnalités liées à l’email

Comme vous pouvez le constater, les fonctionnalitées sont multiples, pour qui souhaite exploiter le potentiel de l’email, quelle que soit sa forme ou son contenu. Encore faut-il avoir une démarche structurée et claire.

Quelle forme d’email ou pour quel engagement ?

C’est à dire quel objectif de conversion poursuivez vous par l’envoi de votre email ? Découvrir votre marque (notoriété), s’inscrire à votre newsletter, télécharger votre fiche produit, demander un devis…? En fonction de cet objectif, réfléchissez au format d’email qui serait le plus adapté ! Une fois ces objectifs clarifiés, vous pourrez mettre en face les fonctionnalités correspondantes.

Exemples :

  • Prospection à froid : emailing
  • Sollicitation prospect chaud : email one-to-one
  • Elevage des prospects chauds : scénario Marketing Automation
  • Vente additionnelle aux clients : scénario Marketing Automation
  • Relance opportunités en cours : scénario Sales Automation

Voici un exemple détaillé pour les fonctionnalités correspondantes et disponibles dans Koban pour exploiter encore le potentiel de vos emails.

Engagement / conversion Format d’email(s) Fonctionnalités
Prospection Campagne emailing
  • Statistiques détaillées (liens cliqués, taux de clic, taux d’ouverture, taux d’invalides, taux de désinscription)
  • Créer à partir des résultats (clics, ouvertures, non cliqué, non ouvert) : une nouvelle campagne emailing, une campagne phoning, ajouter dans un scénario
Sollicitation / envoi d’un devis Messagerie email classique
  • Tracking d’ouverture email
  • Tracking ouverture du devis
  • Déclencheur sur action (exemple : quand l’opportunité passe à l’étape “envoi du devis, alors ajouter une action d’appel sortant de relance à J+3 dans l’agenda)
  • Déclencheur sur étape du processus commercial
Elevage prospect froid Scénario Marketing Automation
  • Envoi d’emails transactionnels
  • Envoi de SMS
  • Déclencheur sur Tags
  • Déclencheur sur remplissage de formulaires
  • Scoring
Vente additionnelle client Scénario Marketing Automation
  • Personnalisation des emails par shortcodes, par centres d’intérêt, produits, processus commercial (tags), par type de contact
  • Déclencheur sur retour de visite web
Relance des opportunités en cours Scénario Sales Automation
  • Envoi d’emails transactionnels one-to-one
  • Personnalisation des emails
  • Planification automatique des actions commerciales
Fidélisation client Campagne emailing Newsletter mensuelle
  • Programmation de campagnes emailing
  • Personnalisation du contenu d’après les données de contact connues (Nom, prénom…)
  • Statistiques détaillées (liens cliqués, taux de clic, taux d’ouverture, taux d’invalides, taux de désinscription)
  • Segmentation des contacts par typologie de clients

Vous voyez, c’est plutôt simple, non ? A vos emails !

COURS ACCÉLÉRÉ D'ACQUISITION EMAILING BTOB

Attention, ce cours accéléré ne peut vous garantir un résultat, dans la mesure où l’efficacité de votre acquisition va dépendre de plusieurs facteurs :

  • la qualité de votre base de contacts
  • la qualité de votre segmentation
  • la qualité de vos contenus
  • les outils utilisés
  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

Petit cours d’acquisition emailing BtoB accéléré pour les (pas trop) nuls

Petit cours d’acquisition emailing BtoB accéléré pour les (pas trop) nuls

De quoi allons nous parler exactement ? De Marketing bien sûr. Parce que l’acquisition est la deuxième raison qui pousse nos clients (et les autres, ceux qui vont voir nos concurrents, mais on leur pardonne 😉 à s’équiper d’un CRM. Alors certes, je joue sur les mots… Mais cela ne fait que refléter le manque de connaissance pour la plupart de ce qu’est un CRM et à quoi ça sert. Au sens fonctionnel strict, un CRM, comme le module CRM de Koban, ne permet pas de faire d’acquisition. Car l’acquisition fait appel à des fonctionnalités Marketing. C’est ainsi, que Koban est choisi pour son module Koban Marketing, lorsque la fameuse deuxième raison est invoquée. Car Koban est une suite logicielle qui intègre toutes les fonctionnalités CRM, Marketing et Facturation.

La première raison qui pousse à s’équiper d’un logiciel CRM est de vouloir structurer et organiser son activité commerciale. Le besoin d’acquisition intervient en second, lorsque le besoin de développer son activité s’exprime. Si l’acquisition entre dans le périmètre Marketing, alors un simple CRM ne suffira pas.

Je vous propose de suivre un cours “accéléré” en 4 étapes, par mail, à raison d’une étape par semaine. En mode “je passe à l’action maintenant, et je lance ma campagne d’acquisition”.

Au cas où vous vous poseriez la question : est-ce bien conforme au RGPD tout ça ? La réponse est oui. Ce cours s’applique à un contexte BtoB, vous pouvez réviser ce que vous êtes autorisé à faire ou non ainsi que les principes de base du RGPD pour la prospection par email en lisant notre article : [RGPD] Préparer une campagne de (ré)optin de A à Z.

Ce cours s’étend donc sur 4 semaines, à raison d’une session intensive de travail hebdomadaire pour passer à l’étape suivante.

Précisions importantes avant de vous inscrire à ce cours…

Attention, ce cours accéléré ne peut vous garantir un résultat, dans la mesure où l’efficacité de votre acquisition va dépendre de plusieurs facteurs :

  • la qualité de votre base de contacts
  • la qualité de votre segmentation
  • la qualité de vos contenus
  • les outils utilisés

 

Niveau d’expertise : il vous faut connaître un minimum votre clientèle, votre produit (ou offre) et votre logiciel Marketing. N’hésitez pas à me solliciter si vous souhaitez une petite formation express à l’emailing dans Koban (payante, 2 heures, à distance).

SOMMAIRE

P03ÉTAPE 1 : LA PRÉPARATION

Le ciblage : définir la ou les cibles

Évaluer son potentiel cible et acquérir les contacts

Définir le produit d’appel et le(s) levier(s) moteur(s) d’achat par cible (centres d’intérêt)

Définir les objectifs, le parcours de conversion de l’acquisition et les contenus associés

Définir un scénario d’élevage ou sales automation

Définir les contenus du parcours d’acquisition

P08ÉTAPE 2 : LA CONCEPTION DES CONTENUS

Rédiger les modèles d’email

La conception des contenus associés

P12ÉTAPE 3 : LA CONCEPTION DE LA CAMPAGNE

Définir les tags pour la segmentation et le profiling progressif

Création des déclencheurs

Importer le fichier cible

Création de la campagne emailing

P16ÉTAPE 4 : ANALYSER LES RÉSULTATS

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com. Nous vous informons de l’existence de la liste d'opposition au démarchage téléphonique «Bloctel», sur laquelle vous pouvez vous inscrire ici : https://conso.bloctel.fr/
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

Vidéos Tutos

vidéos koban

Améliorer votre pratique quotidienne et utilisation de Koban

Créer une campagne emailing parfaite

Créer une campagne emailing parfaite

Emailing versus Email transactionnel

Avant de parler d’emailing, il est nécessaire de bien comprendre la différence entre un email de masse et un email transactionnel. Car les deux sont aussi différents sur le fond que sur la forme. Je ne dis pas que l’un doit être plus soigné que l’autre afin d’en assurer une bonne délivrabilité mais que la question de la délivrabilité se pose surtout pour l’emailing.

L’email transactionnel est historiquement lié au e-commerce et donc envoyé dans le cadre des échanges à la suite d’une transaction. Parfois appelé “notification”, c’est un email court qui prend la forme d’une confirmation de commande, d’expédition ou d’inscription à une newsletter. Il est généralement envoyé automatiquement suite à une action précise de l’internaute, et a un fort taux d’ouverture de par sa finalité. Les emails transactionnels bénéficient d’une meilleure délivrabilité que les emailing en parvenant quasiment systématiquement dans la boîte de réception du destinataire. Par nature, l’email transactionnel ne suscite aucune plainte car il est considéré comme attendu et légitime par le destinataire. De la même manière, le taux d’erreur de l’adresse est quasi nul et, du fait de son envoi one-to-one, il reste discret face aux envois massifs.

L’efficacité et la performance de l’email transactionnel face à l’emailing de masse font de lui un levier marketing intéressant en terme de transformation, notamment pour la vente additionnelle ou le nurturing (élevage des prospects jusqu’à l’achat). Il devient donc incontournable dans une stratégie de conquête et utilisé aussi bien par les ventes (sales automation) que par le marketing (lead nurturing).

Le sales automation, comme son nom l’indique, c’est l’automatisation des échanges commerciaux via l’email transactionnel entre un commercial et son contact en vue de convertir en RDV, puis en vente.

Lire notre article : Sales Automation, Intelligence collective, Télémarketing, comment mieux prospecter avec un CRM ?

Le lead nurturing, appliqué par le Marketing (automatisé, lui aussi) concentre toutes les actions visant à maintenir et à renforcer la relation avec un prospect. L’email transactionnel intervient tout au long de cet “élevage” jusqu’à l’acte d’achat par la proposition de contenus liés aux centres d’intérêts du prospect.

Lire notre article : Le Lead Nurturing : détecter les prospects et les guider vers l’achat

En opposition à l’email transactionnel, l’emailing ou email de masse désigne toute campagne marketing effectuée par le canal email. Dans de nombreuses études faites auprès des responsables marketing, l’email est cité comme le levier assurant le meilleur retour sur investissement. Si pour beaucoup, une campagne marketing se limite à l’envoi d’une newsletter périodique ou d’une offre promotionnelle, elle n’en demeure pas moins technique et nécessite des compétences spécifiques afin d’en assurer la performance et la délivrabilité. Grâce à la performance de l’email transactionnel, la logique de la Newsletter traditionnelle tend de plus en plus à évoluer vers un emailing plus personnalisé et individualisé. Il n’en demeure pas moins que pour être efficace, il faut respecter certaines règles avant d’envoyer ses emails.

Lire notre article : Y a pas que la newsletter dans le marketing ! 3 campagnes emails qui rapportent

Emailing et réglementation

Parce que la délivrabilité c’est important certes, mais la réglementation est essentielle. Au-delà de la garantie de délivrabilité des emails, Koban milite pour une bonne conduite en matière de prospection par email, notamment par notre charte que nous demandons à nos clients de respecter. Le taux de délivrabilité de votre campagne vous indique que votre email est bien arrivé dans la boîte de réception de vos destinataires, mais il n’indique pas que cet email est attendu et désiré. La pratique de “l’emailing spam” vous expose à des dépôts de plaintes qui peuvent conduire à être bloqué définitivement par un serveur. Il engage votre réputation.

Lire notre article : La réglementation Emailing

On ne fait pas tout et n’importe quoi en matière d’usages emailing. Il convient de respecter la loi et les personnes que vous contactez. C’est à ce titre d’ailleurs, que l’Union Européenne a mis en place un certain nombre de règles afin de répondre à une défiance croissante de la part des internautes et une pratique plus responsable du marketing direct à leur égard.

L’emailing sous-entend la récolte et l’exploitation de données personnelles. Au sein de l’Europe, la réglementation est claire en matière de sécurité des données informatiques. Prenez les mesures nécessaires pour garantir votre conformité au RGDP qui sera applicable au 25 mai 2018.

Avant d’envoyer des messages publicitaires par courrier électronique, fax ou SMS, vous devez obtenir le consentement préalable de la personne concernée. Pour être valable, ce consentement doit être exprès et explicite.

Attention :

  • Le fait d’accepter des conditions générales de vente dans un contrat ne vaut pas consentement à être démarché commercialement ;
  • Vous ne devez pas non plus anticiper le consentement en proposant des cases pré-cochées ;
  • Enfin, le consentement ne doit pas être associé à l’obtention d’un lot, d’une réduction, etc.

Télécharger la fiche CNIL : La publicité par voie électronique

Mesurer la performance de ses campagnes emailing

A quoi bon s’échiner à créer une campagne parfaite si on n’en mesure pas la performance ? La plupart des logiciels (voir tous, si ce n’est pas le cas : changez !) permettent d’évaluer un certain nombre d’indicateurs de performance d’emailing en vue de les améliorer à chaque campagne. Bien les comprendre et les analyser est vital afin de disposer de statistiques pour percevoir l’efficacité ou non des campagnes. Chaque statistique contribue à faire évoluer la pratique de l’emailing et d’adapter la stratégie en fonction des résultats précédents. Sans ces indicateurs, point de salut.

On distingue 3 indicateurs clés en emailing :

Taux de délivrabilité

Nb d’emails délivrés

━━━━━━━━━━━━    X 100 = Taux de délivrabilité

Nb d’emails envoyés

Le taux de délivrabilité est un excellent indicateur de la qualité de votre liste d’emailing et de votre process opt-in. Plus votre taux est proche de 100%, plus votre délivrabilité est bonne bien évidemment. Pour un fichier d’abonnés newsletter réellement optin, présentant une bonne hygiène et utilisé régulièrement, le taux de délivrabilité peut aisément dépasser les 98% car les adresses en erreurs sont normalement enlevées des fichiers au fur et à mesure des campagnes.

Taux d’ouverture

Nb d’emails ouverts

━━━━━━━━━━━━━    X 100 = Taux d’ouverture

Nb d’emails envoyés ou délivrés

Le tracking d’ouverture des emailing se fait au moyen d’un pixel dont le chargement sur le terminal du destinataire est détecté par la plateforme d’envoi utilisée pour une campagne. Cette ouverture n’est donc possible et détectable uniquement sur les emailing au format HTML et dont l’affichage des images est activé. Le tracking détecte normalement les ouvertures uniques d’un email mais pour certaines plateformes ce n’est pas le cas. Le taux d’ouverture est un indicateur clé car il démontre de l’attention portée au message par les destinataires ou plus précisément d’une érosion d’attention sur une newsletter par exemple.

On considère généralement un taux moyen d’ouverture normal d’une newsletter entre 15% et 20%, mais on observe une variation élevée de ce taux d’un secteur d’activité à l’autre. Pour l’année 2016, le taux d’ouverture moyen des campagnes, observé chez les 22 plateformes d’emailing membres du SNCD était de 18.65 %.

(source : définitions-marketing.com)

Cet indicateur permet surtout de piloter en interne sa stratégie marketing par la connaissance des meilleurs centres d’intérêt de ses contacts.

Taux de clic

Nb total de clics

━━━━━━━━━━━━━    X 100 = Taux d’ouverture

Nb total d’emails délivrés

Indicateur majeur du succès d’une campagne. Un taux de clic élevé signifie que le contenu adressé est pertinent et intéresse bien votre cible. Un taux moyen de clic se situe entre 3% et 6%, au delà on considère que le taux de clic est bon. Bien évidemment, le taux de clic varie considérablement selon que l’email est une newsletter adressée à ses clients ou un emailing de prospection.

Le taux de clics moyen (ou cliqueurs) enregistré auprès des plateformes d’emailing membres du SNCD était de 6,41 % pour l’année 2016.

Il peut être important de ne pas négliger le taux de désabonnement sur une campagne. Celui-ci vous indique la pertinence de vos emails quant aux attentes de vos cibles. Si ce taux est élevé, cela signifie vraisemblablement que vous n’avez pas suffisamment travaillé vos cibles (besoins, freins, leviers) par rapport à votre offre et la forme de vos contenus. Vous pouvez également, grâce à certaines plateforme marketing, travailler les indicateurs de campagnes plus poussés comme le tracking des UTM afin d’identifier la provenance de vos contacts et la rentabilité de vos campagnes.

Lire notre article : Suivre les résultats d’une campagne marketing avec la notion d’utm

La performance de ces indicateurs varie considérablement dès lors que la base d’emails adressés est de qualité. Les taux peuvent être fortement impactés par la qualité d’un fichier. Il convient donc de nettoyer régulièrement ses bases de données pour optimiser en amont les campagnes emailing et en assurer par ailleurs une bonne délivrabilité.

Voir notre infographie : Les chiffres clés de l’emailing BtoB

Comprendre et améliorer la délivrabilité d’un email

La délivrabilité d’un email ou d’une campagne désigne sa capacité à parvenir à ses destinataires dans leur boîte de réception principale, sans être supprimé, filtré ou spammé. Sans tenir compte de la validité de l’adresse mail, la délivrabilité est conditionnée à la capacité de l’email à franchir les filtres anti-spam des fournisseurs d’accès Internet et des services informatiques des entreprises. Il n’est pas rare d’ailleurs que ces filtres bloquent de plus en plus d’emails légitimes… La délivrabilité se traduit généralement par un taux de délivrabilité global, mais peut également s’observer domaine par domaine (gmail, outlook,..) dans la mesure où chaque acteur (Fournisseur d’accès Internet, webmail) a ses propres modes de filtrage.

La majorité des campagnes emails arrivent à destination avec un taux généralement supérieur à 98%. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que l’adresse email adressée n’existe pas ou plus et vous recevez notamment un message d’erreur vous indiquant que l’email n’est pas arrivé ou a été bloqué par le serveur. Il s’agit des soft ou hard bounces. Le soft bounce a été bloqué temporairement et non délivré en raison d’une boîte mail du destinataire pleine par exemple. Le hard bounce est un blocage définitif en raison d’une mauvaise réputation du domaine par exemple.

Plusieurs facteurs influencent donc la délivrabilité de vos campagnes, au point qu’il est parfois complexe et technique d’y remédier. Pour autant, certains d’entre eux sont aisément contournables et peuvent être optimisés simplement :

  • la qualité de la base d’emails
  • l’authentification du domaine pour le serveur d’envoi
  • la réputation des adresses IP de serveurs d’expédition
  • la régulation du volume d’envoi des emails
  • la propreté et conformité du code HTML des emails

Soigner le fond ET la forme de ses campagnes

Évidemment, nous allons prêcher pour notre paroisse… Mais dans tous les cas, nous l’avons vu, la performance d’une campagne tient autant sur le fond que sur la forme.

  • Choisir le bon outil
  • Avoir un fichier de qualité (opt-in)
  • Adresser du contenu de qualité et d’intérêt pour sa cible
  • Soigner la qualité technique et graphique de ses emails

Tous les outils ne se valent pas et l’important est que le logiciel utilisé pour vos campagnes emailing permettent de créer et d’adresser des emails au format HTML responsive. “HTML” pour en assurer une bonne délivrabilité, “Responsive” pour en assurer un bon taux d’ouverture sur tous les supports, notamment mobiles.

Votre outil d’emailing doit au moins permettre l’analyse des indicateurs de performance (taux de clic, d’ouverture, de bounce) et au mieux la personnalisation des messages (centre d’intérêt, contenu…). Il doit au minimum se connecter à votre CRM afin d’assurer une transmission des contacts et opportunités au service commercial avec une historisation des échanges et interactions. Plus vous aurez la possibilité de segmenter vos contacts, plus la pertinence des messages sera fine et donc vos campagnes performantes.

Pour ce qui est de la qualité technique de vos campagnes, quelques règles simples peuvent être appliquées à tous vos templates (modèles).

  1. L’en-tête : présence d’un lien pour consulter l’email dans un navigateur au format HTML
  2. Le corps du mail : pas de texte au format image, des liens visibles et des boutons d’appel à l’action, pensez à renseigner le texte de substitution au format HTML dans les réglages de campagnes
  3. Les informations de contact : vous devez être identifiable pour le destinataire (logo, nom de votre société, adresse, email…)
  4. Les liens de partage et d’accès à vos profils sociaux
  5. Le lien de désabonnement obligatoire
  6. L’objet de l’email : soignez le en évitant tout texte trop promotionnel
  7. L’email d’expéditeur : évitez les adresses neutres et de non réponse de type noreply@domaine.com

Bonus pour les clients Koban

Oui parce que tout de même, si on vous parle d’emailing, c’est aussi parce que Koban propose un module marketing complet pour des campagnes emailing et l’automatisation marketing.

Pour nos chers clients, nous ne ménageons pas nos efforts pour vous accompagner et vous aider dans la création de vos diverses campagnes. Que ce soit pour une simple newsletter ou un scénario de marketing automation, notre centre de ressources dispose d’une bibliothèque complète d’articles et tutos vidéos sur cette thématique.

Echantillon :

Créer une campagne e-mailing – article support

Bien démarrer avec Koban Marketing – tuto vidéo

Méthodologie Email & scénario – fiche pratique

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

Les chiffres de l’emailing BtoB par Koban

Les chiffres de l’emailing BtoB par Koban

La proportion de clics sur mobile vs desktop a dépassé la barre des 50% cette année, 55,8% exactement.

La proportion d’ouverture sur Desktop est de 80% contre 20% sur mobile.

50% des personnes supprimeront un email qui n’aura pas un rendu correct sur leur téléphone mobile ou tablette.

L’email est 40 fois plus performant en terme d’acquisition de nouveaux clients que Facebook et Twitter.

49% des personnes vérifient immédiatement leurs emails au réveil.

Le meilleur jour pour envoyer un email BtoB : le mardi, en BtoC : le vendredi

27% des plus de 55 ans pensent que les messages qu’ils reçoivent actuellement sont trop ciblés vers les jeunes générations. Adaptez votre message et le design à votre cible.

68% des internautes basent leur décision d’ouvrir un email sur le nom de la personne ayant envoyé l’email. Personnalisez l’email expéditeur, humanisez votre contact.

Les emails transactionnels ont un taux d’ouverture et de clic 8x plus élevé que tous les autres types d’emails.

66% des professionnels déclarent consulter leur messagerie entre 7h et 9h sur leur smartphone ;

83% la consultent le soir après 19h sur leur tablette.

Le taux d’ouverture moyen d’une newsletter BtoB est de 11,2%, le taux de clic de 4,3% et le taux de clic unique d’1,5%.

sources : Koban, sarbacane, yesmail

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi ! #inbound #automation #CRM

Avec l'abonnement Koban, le Module Marketing est gratuit.

Koban versus Mailchimp : le match !

Koban versus Mailchimp : le match !

Pourquoi comparer Koban et Mailchimp nous direz vous… Pour plusieurs raisons :

  • Koban est un outil généralement perçu comme étant uniquement un CRM, permettant la gestion de la relation client uniquement (en affirmant cela vous pourriez penser que je fais donc mal mon travail :p mais Rome ne s’est pas faite en un jour !)
  • Nos contacts ayant un projet CRM nous demandent régulièrement la synchronisation avec Mailchimp
  • Toute entreprise ayant une activité commerciale (en BtoB ou BtoC) envoie des campagnes emailing à ses contacts, l’email étant le canal le plus rentable pour l’acquisition
  • Koban Marketing propose un module complet de Marketing Automation (oui oui !) et permet donc non seulement d’envoyer des campagnes emailing mais bien plus encore puisqu’il automatise les processus marketing

Dans ce comparatif, nous nous attacherons à comparer des fonctionnalités dans un usage professionnel.

Quelles fonctionnalités pour quel prix ?

logo Koban mailchimp-logo
Souscription pro 49 €HT / mois / user 189.31 €HT / mois
Moins de 2 000 contacts Gratuit
10 000 contacts + 71.35 €HT / mois
Envoi de 2 000 emails par utilisateur par mois
Newsletter
Emails transactionnels
Ciblage et segmentation
Tags
Editeur HTML
Synchronisation Ecommerce (Magento)
SMS Marketing
Print et fusion publipostage
Marketing Automation
Formulaires
Landing pages
Sales Automation
Intégration CMS
Gestion des droits utilisateurs
Gestion de la relation prospect
Gestion de la relation client
Application mobile
TOTAL 49 €HT / mois / user 260.66 €HT / mois

Quelle utilisation pour quel outil ?

 

Les habitués de Mailchimp ne “jurent” QUE par Mailchimp, je l’ai moi-même utilisé dans divers contextes et le recommande toujours. Mais en toute objectivité, voici ce qu’on en pense chez Koban.

Mailchimp est un outil de gestion de contacts abonnés à une mailing list (opt in), au sens propre du terme. Or, le marketing digital ou le webmarketing ne se résume pas à cela. Il n’y a pas QUE la newsletter dans le marketing et encore moins dans le marketing digital. Parce que l’emailing est un canal digital, efficace mais pas suffisant à l’ère du multicanal. Alors certes, l’email est un canal premium de conversion et de rentabilité marketing mais tout bon Chef de projet webmarketing s’appliquera à assurer une “prise de parole” sur d’autres canaux comme les réseaux sociaux par exemple. Bien entendu, Mailchimp vous permet de diffuser vos newsletters sur vos réseaux mais… c’est tout. Une bonne prise de parole combine savamment veille, curation, production de contenus sous différents formats, en plus d’une simple newsletter.

Mailchimp s’interface avec votre CMS et la plupart des outils nécessaires à un marketing digital multicanal mais… quid de l’email transactionnel ? Du Print ou du SMS ? Car c’est bien là que le bas blesse : Mailchimp ne permet de gérer QUE le canal digital email. Exit le Marketing Automation, au grand regret des pros du marketing. Si vous pensez que Mailchimp, c’est du Marketing Automation, alors c’est que vous ne savez pas ce qu’est le Marketing Automation. Le Marketing Automation permet de gérer les interactions sur différents canaux avec vos contacts par le biais de scénarios automatisés selon des règles de ciblage ou de comportement prédéfinis.

Exemple : envoyer une série d’emails automatiques sur un rythme défini comme un email de confirmation lors d’une commande en ligne, puis 3 jours après pour suggérer des produits complémentaires, après livraison pour obtenir un avis… etc.

Lire notre article : Marketing Automation, 5 scénarios prêts à l’emploi !

L’avantage premier de Mailchimp : c’est gratuit !! Formidable n’est-ce pas… Et la version freemium est souvent largement suffisante pour une TPE ou un entrepreneur individuel. Or, chacun est bien conscient que la gratuité a toujours ses limites… La limite d’utilisation se fera rapidement ressentir dès lors que vous serez dans une démarche d’Inbound Marketing (arggg non pas l’Inbound… :p ). La carburant de l’Inbound : le contenu. Mailchimp ne gère pas le contenu, Mailchimp gère des emailings.

Lire notre article : 4 bonnes pratiques avant de démarrer votre Inbound Marketing

La Newsletter est un levier de fidélisation car elle repose sur un principe d’opt in. Le contact s’est abonné et a donné son accord pour recevoir votre lettre d’information. Bien entendu, vous pouvez détourner l’utilisation en créant des campagnes emailing promotionnelles mais vous ne pourrez les envoyer qu’à vos abonnés. Mailchimp ne permet pas l’acquisition de contacts ou de leads par la création et la gestion de landing pages associées à des formulaires de téléchargement de livres blancs par exemple. Et gare à ceux qui importent une mauvaise base de données, Mailchimp condamne sévèrement les bounces et emails invalides… Normal, chez Koban également, sauf que Koban gère la relation prospect, pas seulement la relation client.

Lire notre article : Y a pas que la Newsletter dans le Marketing ! 3 campagnes emails qui rapportent

En résumé, nous dirons que Mailchimp envoie simplement des emails et le fait très bien. Et comme c’est gratuit jusqu’à 2000 contacts, vous auriez tort de ne pas en profiter. Si vous n’êtes pas un entrepreneur individuel, que vous êtes au moins 3 collaborateurs (une personne au commercial, une au marketing et une à l’administratif), la bonne pratique va être de cumuler plusieurs outils pour avoir une vision plus globale des interactions avec vos clients ou vos futurs clients. Bon point pour Mailchimp qui se synchronise avec les plupart des outils CRM, CMS et autres applications. Mais cumuler les applications, même gratuites n’est ni un gain de temps, ni un gain d’efficacité. D’autant que la version freemium limite bien évidemment le nombre de synchronisations…

Koban, alternative à Mailchimp ?

 

Vous l’aurez compris, Koban, ce n’est pas seulement de l’emailing. Koban couvre l’ensemble des processus de ventes et marketing, sur plusieurs canaux, pas uniquement l’emailing.

3 cas de figure :

1. Votre système d’informations actuel combine efficacement un site web, un CRM avec Mailchimp et un outil de gestion des réseaux sociaux. Vous ne cherchez pas à prospecter ou acquérir de nouveaux clients. Les actions marketing et commerciales sont assurées par une même personne. Le tarif est raisonnable et vos actions rentables, c’est parfait, ne changez rien.

2. Votre système d’informations est complexe, vous gérez votre activité en combinant difficilement plusieurs outils sans visibilité ni rentabilité évidente. Le marketing et le commercial sont gérés par plusieurs personnes. Vous gérez et limitez vos actions en fonction du nombre de contacts possibles dans vos outils. Mis bout à bout, vos différents abonnements représentent un investissement trop élevé en regard de vos résultats, vos coûts d’acquisition sont trop élevés. Bref, la rentabilité n’est pas au RDV. Arrêtez tout et testez Koban !

3. Votre système d’informations est simple mais… Mailchimp est trop limité pour vous. Mailchimp convient très bien mais au-delà de la version freemium vous aimeriez découvrir un outil qui vous permet d’en faire autant (voire plus) pour moins cher ? Testez Koban.

Autre cas et non des moindres… Vous n’avez aucun outil, ni pour la gestion de la relation client, ni pour l’emailing et encore moins pour le marketing… Avant de cumuler 3 outils pour cela, testez Koban 😉

Consulter nos ressources : Combien rapporte un outil de Marketing Automation ?

Koban peut donc être une réelle alternative à Mailchimp ainsi qu’aux outils équivalents d’emailing. Mais comme tous les outils, Koban n’est pas une baguette magique. Koban n’est qu’un logiciel qui automatise les processus tels qu’ils sont paramétrés et d’après les informations collectées et/ou renseignées par les utilisateurs. Bien utilisé, Koban ajoute une réelle valeur dans votre communication avec vos contacts, en amont ou après la vente. Pour faire le choix du bon outil, commencez par définir l’usage que vous en ferez maintenant ainsi qu’à moyen et long terme. Afin que celui-ci s’intègre parfaitement à votre organisation et évolue avec votre activité.

Vous voulez tester la puissance de Koban ?

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

Avec l'abonnement Koban, le Module Marketing Automation est gratuit.