Pourquoi 6 mois après sa mise en application vous n’êtes toujours pas en conformité avec le RGPD…

Pourquoi 6 mois après sa mise en application vous n’êtes toujours pas en conformité avec le RGPD…

Notez que chez Koban, nous ne parlons pas RGPD tous les matins au café. Mais il nous a semblé important de faire une piqûre de rappel sur ce sujet pour plusieurs raisons. D’une part c’est un sujet d’intérêt, j’en veux pour preuve le pic incessant des visites web sur nos articles en rapport sur notre blog et surtout car ces visites démontrent à quel point vous n’êtes pas prêt. Et pourtant, le Règlement Général sur la protection des données est entré en vigueur il y a six mois. À notre grand désarroi, peu de nos clients se sont effectivement emparé du sujet… Car il ne suffit pas de se dire que son fournisseur CRM est français pour être en conformité ! (Oui, Koban est 100% français.)

Si vous n’êtes toujours pas en conformité six mois après le mise en application du RGPD, trois raisons principales :

  • Vous n’avez pas le temps de vous en occuper,
  • Vous ne savez pas comment vous y prendre et par où commencer,
  • Vous pensez (encore) que vous n’êtes pas concerné.

Nous ne prendrons pas le temps ici de vous convaincre de “l’intérêt” d’être conforme… car le texte entré en vigueur le 25 Mai s’applique aux entreprises de toutes tailles qui collectent et opèrent un traitement de données personnelles. Nous parlons des données personnelles relatives aussi bien aux clients, fournisseurs, employés.

Donc, parlons peu, mais parlons bien ! Le texte est entré en vigueur en Mai, il est temps d’agir. Vous le savez pertinemment puisque comme tout le monde, vous recevez vous-même une floppée d’emails pour recueillir votre consentement à la conservation de vos propres données…

Vous n’avez pas le temps

La bonne nouvelle, c’est que vous savez qu’il faut s’en occuper. C’est d’ailleurs un point de votre todo liste que vous replanifiez systématiquement. Or, à six mois de l’entrée en vigueur, cela devient urgent. Du coup, vous allez déléguer le sujet au nouvel arrivant dans votre entreprise qui maîtrise un tant soit peu le digital… Mauvaise idée… Quitte à déléguer, il existe un certain nombre d’organismes agréés pour accompagner votre mise en conformité. Bien entendu il faudra prévoir un budget et c’est encore la meilleure option si vous souhaitez être conforme rapidement. Car soyons honnête, vous ne trouverez jamais le temps et cela sera moins cher que l’amende prévue en cas de contrôle.

Vous ne savez pas comment faire ni par où commencer

Là aussi, si vraiment cela fait 6 mois que vous cherchez comment faire, nous vous recommandons de faire appel à un(e) juriste ou expert(e) agréé(e) pour mener à bien ce chantier. Car de deux choses l’une, soit vous avez été désigné d’office DPD (Délégué à la protection de la donnée) au sein de l’entreprise en n’ayant aucune compétence requise pour cela, soit votre entreprise ne dispose vraiment d’aucune ressource budgétaire pour déléguer la mission. L’un dans l’autre, on vous l’accorde ça ne vous explique pas par où commencer… Je ne saurais que trop vous recommander de vous rendre sur le site de la CNIL qui a édité plusieurs guides et boîtes à outils très bien faits et accessibles à tous.

Pour vous aider concrètement, voyons simplement les étapes essentielles pour votre mise en conformité (sachant que vous disposez d’un maximum d’informations directement sur le site de la CNIL).

6 étapes pour se préparer au RGPD : https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/pdf_6_etapes_interactifv2.pdf

Désigner un pilote

Il est important de désigner un ou plusieurs responsables de la donnée, qui seront garants de leur protection et du processus de respect de la vie privée durant tout le cycle de vie de la donnée.

Cartographier vos traitements de données personnelles dans un tableau excel

Faites par l’inventaire de vos données en vous posant les simples questions :

  • Quelles données collectez-vous ?
  • Quels types de données ? Personnelles, publiques, génériques, nominatives…
  • Où les collectez-vous ? Cloud, serveur, SaaS…
  • Où sont-elles localisées ? Europe, Asie, US, France…
  • Comment les collectez-vous ? Achat, déclarées (formulaires), comportementales…
  • Pourquoi les collectez-vous ? Marketing, prospection, fichier client, statistiques, publicités…
  • Quel usage en faites-vous ? Marketing, commercial, administratif…
  • Combien de temps les conservez-vous ? Annuel, mensuel, usage unique…
  • Qui accède aux données ? Toute l’entreprise, un responsable, un sous-traitant, personne…

Prioriser les actions

Après avoir identifié les traitements de données personnelles mis en œuvre, vous devez, pour chacun d’eux, identifier les actions à mener pour vous conformer aux obligations actuelles.

Gérer les risques

Si vous avez identifié des traitements de données personnelles susceptibles d’engendrer des risques élevés pour les droits et libertés des personnes concernées, vous devrez mener, pour chacun de ces traitements, une étude d’impact sur la protection des données.

Organiser les processus internes

Pour garantir un haut niveau de protection des données personnelles en permanence, mettez en place des procédures internes qui garantissent la protection des données à tout moment, en prenant en compte l’ensemble des événements qui peuvent survenir au cours de la vie d’un traitement de données personnelles (par exemple : faille de sécurité, gestion des demandes de rectification ou d’accès, modification des données collectées, changement de prestataire etc.).

Documenter la conformité

Pour prouver votre conformité au règlement, vous devez constituer et regrouper la documentation nécessaire. Les actions et documents réalisés à chaque étape doivent être réexaminés et actualisés régulièrement pour assurer une protection des données en continu.

Mettez à jour votre site web !

N’oubliez pas un élément essentiel de votre mise en conformité : il ne s’agit pas seulement de garantir et sécuriser le traitement des données par l’établissement d’un registre mais également d’appliquer la conformité à la collecte des données que vous effectuez. Vous devez obtenir et prouver le consentement de la personne pour le recueil et l’usage des données personnelles. Pensez donc à mettre à jour votre site web pour les mentions d’informations obligatoires (cookies et formulaires).

Télécharger la liste de mise en conformité au format PDF

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.

Si vous êtes client Koban, vous disposez d’un dossier complet sur notre support :

Traitement des données dans Koban

Nous proposons par ailleurs une formation / assistance spécifique pour le paramétrage de la protection des données dans votre Koban.

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

TPE : comment gérer les données personnelles ?

TPE : comment gérer les données personnelles ?

TPE, ou entrepreneur individuel, vous vous êtes dit (comme beaucoup d’entreprises d’ailleurs) au mieux que le RGPD ce n’était pas important, au pire que vous n’étiez pas concerné. C’est vrai, après tout, avant que la CNIL débarque chez vous pour vous contrôler, vous avez le temps… Ils auront suffisamment à faire avec les GAFA avant de regarder vers vous… Et puis, de toutes façons, vous n’utilisez pas de logiciel pour gérer votre base de contacts, vous travaillez (encore) à l’ancienne sous Excel, c’est tout juste si votre site web est référencé chez Google.

Si jusqu’ici vous pensez encore que vous êtes dans le vrai… Le RGPD concerne toute entreprise qui collecte et traite de la donnée personnelle, par un moyen automatisé ou non.

Pour mémoire, le traitement de données personnelles est défini comme suit dans le RGPD :

«Toute opération ou tout ensemble d’opérations portant sur de telles données, quel que soit le procédé utilisé, et notamment la collecte, l’enregistrement, l’organisation, la conservation, l’adaptation ou la modification, l’extraction, la consultation, l’utilisation, la communication par transmission, diffusion ou toute autre forme de mise à disposition, le rapprochement ou l’interconnexion, ainsi que le verrouillage, l’effacement ou la destruction» (Art. 2 loi I&L).

En clair, vous avez un site web avec un formulaire de contact ? Vous gérer vos contacts sur Excel ? Vous effectuez des campagnes emailing ? Vous faites tout simplement de la prospection sur Internet ? Vous êtes donc concerné. TPE ou pas, ce n’est pas la taille de l’entreprise qui importe, mais bien le fait de collecter et traiter des données personnelles. Le risque d’un contrôle ou d’une amende de la part de la CNIL ne viendra pas forcément d’une action spontanée de l’administration elle même, mais plutôt d’une plainte d’un utilisateur ou d’un contact.

Pour autant, pas de panique. Pour votre mise en conformité, il n’est pas nécessaire de vous précipiter en faisant appel à un avocat spécialisé. On vous explique simplement comment gérer les données personnelles lorsqu’on ne dispose pas de moyens illimités.

#1 Recenser vos fichiers et établir votre registre de traitements

Voir un modèle de registre

#2 Faire le tri dans toutes vos données pour limiter la collecte et la conservation des données

#3 Respecter le droit des personnes en mettant à jour vos formulaires de site web (accord optin, finalité de traitement… ) et en donnant la possibilité à vos contacts d’exercer leurs droits facilement (désinscription, droit à l’oubli…)

#4 Sécuriser les données pour garantir et assurer au mieux la conservation des données personnelles de vos contacts (mots de passe, antivirus, chiffrement, sauvegarde…)

La CNIL a établi un guide très complet, simple et pratique pour les TPE et PME pour comprendre et mettre en conformité votre entreprise. N’hésitez pas à le télécharger pour suivre les étapes pas à pas !

Source : Guide pratique de sensibilisation au RGPD pour les petites et moyennes entreprises

Estelle

Estelle

Responsable formation

Je vous accompagne lors de la mise en place de Koban, tant sur votre stratégie web marketing que sur l’optimisation de votre activité commerciale.

[RGPD] Préparer une campagne de ré-optin de A à Z

[RGPD] Préparer une campagne de ré-optin de A à Z

Je sais, vous n’en pouvez plus qu’on vous parle du RGPD… sans compter que vous devez repenser vos méthodes et techniques d’acquisition et/ou prospection… Et oui, je vous le confirme, vous allez perdre un bon nombre de vos contacts ! Mais n’est-ce pas plutôt une belle opportunité de nettoyer sa base ? De toutes façons, que valent les contacts avec lesquels vous n’avez jamais eu d’interaction ou dont l’email est invalide ? Ils ne vous connaissent pas, et vous non plus. C’est comme de savoir que vous avez beaucoup de visiteurs de votre site web… A quoi bon, s’ils ne s’engagent pas et ne remplissent jamais le moindre formulaire ? Vous ne les connaissez pas non plus.

Bref, la question de la mise en conformité passe nécessairement par une bonne mise à jour de votre base de données. Voici, en pratique, comment chez Koban nous avons opéré un bon nettoyage de printemps sur notre base. Bien entendu, chacun peut oeuvrer à sa manière mais cet article tente de répondre très concrètement à l’appel à l’aide de nombreux clients en regard de la loi. Pour tous les autres, ne vous en faites pas, bientôt on ne parlera plus de “RGPD” spécifiquement mais tout simplement de “Marketing responsable” ou d’Inbound Marketing !

Lire notre article : RGPD et Marketing, il est temps de vous mettre à l’inbound !

Principes de base du RGPD pour la prospection par email

Avant d’entamer le nettoyage de Printemps, je vous rappelle le principe de base du RGPD pour la prospection par email à destination du particulier et du professionnel :

“Pour les particuliers (B to C)

Le principe : pas de message commercial sans accord préalable du destinataire

Pour les professionnels (B to B)

Le principe : information préalable et droit d’opposition

Dans les 2 cas, chaque message électronique doit obligatoirement :

  • préciser l’identité de l’annonceur
  • proposer un moyen simple de s’opposer à la réception de nouvelles sollicitations (par exemple lien pour se désinscrire à la fin du message)”

Source : CNIL

Tout est expliqué dans la fiche CNIL “La publicité par voie électronique”

Pour bien comprendre la différence de traitement entre le particulier et le professionnel, vous pouvez lire également cet article CNIL : la prospection par courrier électronique.

Une campagne de ré-optin poursuit donc un seul objectif marketing : mettre à jour votre base de données prospects et clients. L’on peut considérer, d’après le règlement européen, que les clients BtoB sont optin par défaut et pour les besoins de la relation commerciale. Pour ce qui est des prospects, il vous faut commencer par distinguer les particuliers des professionnels et surtout avoir établi la durée de conservation des données pour chaque traitement dans votre registre. D’après le règlement, la conservation des données personnelles ne peut pas excéder 3 ans depuis la dernière interaction. Cette durée (date de dernière interaction) est une notion importante dans Koban, tout comme la champ OPTIN, car elle vous permet d’automatiser la mise à jour de votre base.

Pour les besoins de ce tutoriel, nous allons considérer que vos paramétrages Koban pour la protection des données sont opérationnels. Si ce n’est pas le cas, je vous recommande la lecture de l’article de notre support : Paramétrage de la protection des données

Prérequis

En clair, votre Koban ne vous permettra pas d’adresser vos contacts “particuliers” s’ils ne sont pas cochés optin. Pour le professionnel, vous pourrez continuer à les adresser si vous leurs donnez la possibilité de se désinscrire de vos listes et d’exercer leur droit d’opposition à la prospection.

Pour nos chers lecteurs qui ne sont pas (encore) clients Koban, je précise que notre plateforme permet de gérer les deux types de clientèle : professionnels ET/OU particuliers.

Cas N°1 : Le particulier (BtoC)

Client ou prospect, il vous faut impérativement recueillir le consentement de vos contacts, ils doivent être “optin” pour être conforme au RGPD et continuer de leurs adresser de la publicité par email.

Cas N°2 : Le professionnel (BtoB)

Le consentement n’est pas obligatoire mais une campagne de ré-optin va permettre de “nettoyer votre base prospects”. Une telle action peut être une réelle opportunité pour communiquer et rassurer vos contacts quant à la transparence et le respect que vous affichez pour le traitement de leurs données personnelles.

Les étapes pas à pas dans Koban

Étapes Précision Article support
Bascule sur la nouvelle ergonomie Koban Demande à adresser au support Présentation de la nouvelle ergonomie
Vérifier l’accès au module Marketing et vos compétences d’administrateur de la plateforme Demande d’accès aux fonctionnalités marketing à adresser à votre administrateur Koban ou directement au support

Attention : il est recommandé de suivre une formation administrateur avant tout paramétrage avancé de votre Koban

Plus d’information sur les formations Koban
Paramétrer la protection des données dans Koban Établir votre registre des activités de traitement des données avant tout paramétrage Paramétrage de la zone “protection des données”
Paramétrer le champ optin dans Koban Attention, ces paramétrages doivent suivre et respecter vos procédures internes en conformité avec la loi. Cocher de fait “optin” un contact doit se faire dans le respect de la loi sur la protection des données Paramétrages du champ optin
Préparer la cible de la campagne Critères de votre (vos) requête(s) :

Statut du compte = “client” (ou autre)

Et optin = non

Et opposé à la prospection = non

Et désinscription email = non

Et email contient @

Et email invalide = non (optionnel)

Créer une requête
Préparer vos listes de diffusion Vous pouvez définir plusieur listes de diffusion dans Koban et automatiser l’optin lors de l’inscription à ces listes Créer une ou plusieurs listes de diffusion
Préparer le formulaire d’inscription aux listes de diffusion Ne pas confondre Optin et Liste de diffusion

Optin : consentement du contact

Liste de diffusion : une newsletter

Un contact peut s’abonner à une newsletter, sera optin puis se désinscrire de votre liste mais rester optin sur le canal SMS par exemple

Cas des formulaires publiés sur le web associés au champ optin
Personnaliser la page d’inscription Recommandé si vous gérez plusieurs listes de diffusion Créer une landing page de (ré)optin
Personnaliser la page de désinscription La désinscription est possible sur différents canaux : prospection téléphonique, emailing, sms

Pour être OPTOUT, un contact doit vous spécifier qu’il se désinscrit de tous les canaux

Un contact peut également s’opposer à la prospection téléphonique ou à toutes formes de prospection

Paramétrer la page de désinscription avec plusieurs listes de diffusion
Préparer le modèle email (version sans landing page) Cette version intègre un bouton d’optin automatisé dans votre email. Le simple clic sur le bouton va automatiser l’optin sur le destinataire de l’email Insérer un bouton d’optin automatisé dans une campagne emailing
Préparer le modèle email (version avec landing page optin) Version classique d’une campagne emailing dans Koban Créer une campagne emailing (2 articles)
Tester sa campagne Impératif avant tout envoi de vos campagnes pour tester l’ensemble de vos liens et engagements

L’optin automatisé ne fonctionne pas sur un simple email test ou en visualisation

Voilà ! Normalement avec ça vous devriez préparer une campagne au top ! Et si, malgré tous nos efforts vous n’y parvenez pas, et surtout si vous n’avez jamais utilisé notre module Marketing dans Koban, nos formations sont là pour ça, pensez-y !

N’hésitez pas à télécharger cette fiche au format PDF

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.
Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

[RGPD] Comment mettre en place l’optin et le double optin dans Koban ?

[RGPD] Comment mettre en place l’optin et le double optin dans Koban ?

Comme on vous l’explique depuis plusieurs mois, votre mise en conformité RGPD passe par un certain nombre de paramétrages directement dans le logiciel que vous utilisez pour la collecte et le traitement de vos données. Il n’est plus temps de vous demander si vous êtes ou non concernés, ni si vous avez encore le temps de vous atteler à ce chantier, il va falloir prendre le sujet en mains, maintenant.

Certes, la Présidente de la CNIL elle-même prévient : “nous allons faire preuve de pragmatisme et de souplesse. Il y a un certain nombre de principes du RGPD qui ne sont pas nouveaux. Par exemple, l’obligation de devoir préciser à quelles fins des données personnelles sont collectées, ou bien les limites relatives à la durée de conservation d’une donnée. Sur ces points, nous contrôlerons le 26 mai, comme on le faisait le 12 avril. En revanche, sur les principes ou outils nouveaux, comme le droit à la portabilité des données d’un service à un autre, les délégués à la protection des données ou le registre de traitement, nous adopterons une posture d’accompagnement. Notre but ne sera pas de sanctionner immédiatement des manquements à des obligations nouvelles liées au RGPD. Cela durera certainement le temps de l’année 2018. Après, on verra.”

Source : Les Echos.fr

La mise en conformité est un process qui peut être long à mettre en oeuvre, mais si commenciez par actualiser votre site web ? C’est à dire l’ajout d’une case à cocher afin de recueillir le consentement éclairé de vos contacts pour recevoir de l’information de votre part. En langage marketing : l’optin !

Quid de la prospection commerciale par email ?

“Pour les particuliers (B to C)

Le principe : pas de message commercial sans accord préalable du destinataire

 

Pour les professionnels (B to B)

Le principe : information préalable et droit d’opposition”

Source : CNIL

Télécharger la fiche CNIL “La publicité par voie électronique”

 

Dans les deux cas, le RGPD vise à intégrer plus de transparence et de respect dans l’utilisation des données personnelles.

Qu’est-ce que l’optin ?

 

Optin = recueil du consentement de la personne

“Le consentement est une démarche active de l’utilisateur, explicite et de préférence écrite, qui doit être libre, spécifique, et informée. Dans un formulaire en ligne, il peut se matérialiser, par exemple, par une case à cocher non cochée par défaut.

Le consentement est « préalable » à la collecte des données.

Le consentement préalable de la personne concernée est notamment requis :

  • En cas de collecte de données sensibles
  • De réutilisation des données à d’autres fins
  • D’utilisation de cookies pour certaines finalités  
  • D’utilisation des données à des fins de prospection commerciale par voie électronique”

Source : CNIL

 

Comment faire dans Koban ?

Le champ Optin est un champ fondamental dans votre gestion de données. En effet, toute fiche de compte/contact/piste cochée “Optin” doit avoir accepté de recevoir de votre part des informations à des fins que vous aurez précisées.

 

3 possibilités de paramétrer le champ optin dans Koban :

  • Rendre une fiche optin manuellement
  • Rendre plusieurs fiches optin d’une requête avec la modification du champ en masse
  • Rendre une fiche optin depuis un formulaire

 

Consulter l’article du support :

Optin : Paramétrages du champ Optin dans Koban

 

Qu’est-ce que le double optin ?

C’est le simple fait de demander une confirmation de consentement par email. Pourquoi utiliser le double optin ? Cette action n’a rien d’obligatoire, elle est surtout utile par exemple :

  • pour recueillir le consentement des contacts dont les données personnelles ont été transmises par carte de visite sur un salon
  • après inscription à une liste de diffusion pour éviter les emails non conformes ou les inscriptions non désirées

 

Comment faire dans Koban ?

Le double optin se paramètre depuis la zone “Protection des données” dans : Paramètres > Général > Protection des données

 

Il suffit ensuite d’ajouter l’automatisme sur formulaire ou landing page : “Quand le formulaire est rempli, envoyer un email de double optin”

 

Consulter l’article du support :

Explications générales sur la zone protection des données

Clothilde

Clothilde

Responsable marketing

Acquisition, engagement, conversion et fidélisation n'ont plus de secrets pour moi #Smarketing #Inbound #CRM #MarketingAutomation

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

  • Niveau d’expertise
  • Temps de lecture
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Koban pour permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service marketing. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : clothilde[at]koban-crm.com.

[RGPD] Ré-Optin : 2 astuces pour ré-engager vos contacts et valider leur accord Optin

[RGPD] Ré-Optin : 2 astuces pour ré-engager vos contacts et valider leur accord Optin

Vous le savez, à compter du 25 mai 2018, la désormais bien connue loi sur le traitement des données personnelles sera applicable. Concrètement, vous devez, surtout si vous traitez avec les particuliers, obtenir leur accord explicite pour pouvoir continuer à communiquer auprès d’eux, entre autres via le canal emailing.

L’Optin ou le Consentement explicite obligatoire

Toutes les données à caractère personnel doivent être obtenues avec l’accord préalable de l’individu, en BtoC comme en BtoB.

Le RGPD précise que les professionnels du marketing pourront contacter les résidents européens seulement si ces derniers ont donné en amont un consentement explicite. Ce consentement doit être express. Cela signifie qu’il doit provenir d’un acte positif. La personne doit véritablement avoir été confrontée à la nécessité de donner son accord au traitement. Ainsi, il est précisé dans le Règlement, qu’ « il ne saurait dès lors y avoir de consentement en cas de silence, de case cochée par défaut ou d’inactivité. » Tout en sachant que la preuve du consentement reste à la charge du responsable des traitements.

Source CNIL : https://www.cnil.fr/cnil-direct/question/371?visiteur=pro

Le règlement reste encore flou concernant le BtoB. Dans tous les cas, Koban vous recommande d’intégrer par défaut la notion d’opt-in à minima lors de la collecte de données via vos formulaires web.

Il vous faut donc mettre à jour vos formulaires Koban avec l’ajout de cases à cocher, et des mentions claires afin que les internautes donnent leur accord ou non pour chaque utilisation de données (email, profilage, revente de données à un tiers…) et demander le consentement clair pour chacune des données collectées pouvant impliquer un traitement. La finalité du traitement devra être clairement identifiée au moment où la collecte des données est effectuée (par un message d’information clair et dans l’information légale du site web par exemple). Il vous faut également  conserver une trace pour prouver ce consentement (champ provenance et date de création du contact)

En pratique dans Koban

Vous devez de toutes manières sortir la liste de tous les « contacts » (au sens générique donc cela comprend les comptes, contacts et pistes dans Koban) qui ne sont pas « Optin ». Par exemple, et pour mémoire, les clients sont par définition « Optin ». Ils ne sont pas concernés par vos campagnes de Re-Optin. Vous n’avez rien à faire de ce côté-là donc.

Sont concernés en général les prospects, suspects, ou pistes. Votre requête sera donc de la forme d’un critère « Optin égal à Non ».

Une fois votre requête réalisée, vous allez devoir préparer une campagne emailing pour inciter vos contacts à accepter d’être contacté par vos soins. Autrement dit, à cocher la case Optin. On parle de campagne de Ré-Optin.

Voici 2 façons d’utiliser Koban dans ce cadre, que vous retrouverez de manière détaillée dans nos articles de support.

Gestion du champ Optin depuis le bouton dans un mailing

Voici une première façon de procéder.

Dans l’emailing, l’idée est d’insérer un bouton simple, que vous appellerez de manière explicite « Je valide mon accord » ou « Je confirme mon abonnement », bref tout libellé clair permettant au contact de savoir qu’en cliquant, il confirme et accepte d’être contacté.

Classiquement, un bouton dans un emailing envoie vers une page Web de votre site. On adjoint donc au bouton une adresse URL dite de « destination ».

Cette fois-ci, Koban vous permet de lier votre bouton non pas à une adresse URL de destination, mais à un code automatique que nous vous fournissons.

Ainsi, lorsque votre contact clique sur le bouton depuis l’emailing reçu, il n’a rien d’autre à faire pour valider son accord, et sa fiche dans Koban est automatiquement cochée Optin.

Gestion du champ Optin dans une page web dédiée (landing page)

L’autre solution consiste à créer, depuis votre site internet ou depuis Koban, une « landing page », c’est-à-dire une page dédiée, dans laquelle votre contact confirmera son email et son accord pour être contacté. Vous lui demanderez en fait de cocher le champ d’accord Optin directement sur la landing page elle-même.

Cette page ayant évidemment une adresse URL, vous allez, dans l’emailing de Ré-Optin que vous envoyez, paramétrer un bouton de validation comme dans l’exemple plus haut mais, cette fois-ci, qui dirigera vers votre landing page.

Lorsque le destinataire clique sur le bouton, il est donc dirigé vers cette landing page de Ré-Optin, et décide (ou pas !) de cocher la case Optin.

Je vous propose de retrouver le détail de ces deux paramétrages sur le support :

FAQ utilisateurs Koban

fa-faq koban

Accès direct à la FAQ et assistance des utilisateurs Koban

RGPD 2018

fa legislation

Toutes les ressources RGPD

Estelle

Estelle

Responsable formation

Je vous accompagne lors de la mise en place de Koban, tant sur votre stratégie web marketing que sur l’optimisation de votre activité commerciale.